in

Vous avez jusqu’à demain pour vous offrir une météorite aux enchères

Crédits : Hans / Pixabay

Catawiki est un site de vente aux enchères spécialisé dans la vente d’objets de collection. Jusqu’à demain, vendredi 17 avril, le site propose 90 différentes météorites aux enchères, dont certaines valent vraiment le détour. 

C’est sur le site de vente aux enchères d’objets de collection Catawiki que se déroule actuellement, et ce jusqu’au vendredi 17 avril, une vente de météorites. Vous avez donc jusqu’à demain pour vous positionner, et tenter de remporter l’un des 90 spécimens proposés. La vente se déroule ici.

Selon le site d’enchères en ligne, il s’agirait là de la plus grande vente de ce type jamais organisée en Europe. Une affirmation réfutée par Louis Carion, un amateur de météorites qui en commercialise lui-même dans une boutique sur l’île Saint-Louis à Paris. « C’est une allégation un peu exagérée. Récemment, une autre vente de ce type a rassemblé plusieurs centaines de pièces, certes vendues par lots ». Néanmoins, il concède que cette vente-là propose de superbes pièces. « Malgré tout, certaines des météorites présentées ici valent le détour ».

Effectivement, difficile de contredire ce passionné, notamment quand on sait que parmi les spécimens proposés à la vente se trouvent des coupes de la météorite d’Esquel, considérée par les collectionneurs comme l’une des plus belles du monde. La météorite d’Esquel fut découverte en 1951, en Argentine, et possède de magnifiques cristaux d’olivine. « Un vitrail céleste extraordinaire » selon Louis Carion, et au vu de la beauté du spécimen, on ne peut que confirmer.

D’autres véritables perles sont à acquérir, comme la météorite martienne, très rare puisqu’il n’existe qu’une centaine de pièces en provenance de Mars qui ont été répertoriées à ce jour. Autre rareté, une chondrite qui ne pèse pas moins de 23 kilos, et pour laquelle il semble qu’il faudra mettre le prix. « Les grosses météorites sont très rares, car la plupart se désintègrent lors de la traversée atmosphérique » précise Catawiki. Mais pour Louis Carion, les véritables raretés pèsent bien plus lourd. « Les grosses météorites vraiment rares sont celles qui dépassent les 80 à 100 kilos », conclut-il.

Source : sciencesetavenir