in

Vous avez froid ? Voici comment garder votre corps au chaud

Crédits : iStock

Vous l’avez remarqué depuis longtemps, le froid s’est bien installé en France. Votre corps, comme tous les hivers ou durant les nuits plus fraîches, est donc mis à rude épreuve. Plus il fait froid, et plus vous perdez de la chaleur interne. Comment faire alors pour compenser cette perte de chaleur ? JohnEric Smith, professeur de physiologie à la Mississippi State University (États-Unis), donne quelques conseils.

Ce que fait votre corps

Notre corps est une machine complexe, qui sait répondre aux stimuli. Lorsque les températures commencent à baisser, la circulation sanguine va être modifiée. « Le corps va privilégier un apport sanguin vers le torse, note le chercheur, dans le but d’apporter suffisamment d’oxygène et de nutriments (transportés par le sang) à vos organes vitaux ». Dans le même temps, il y aura un apport sanguin restreint au niveau de la peau, directement au contact avec l’environnement froid, dans le but de minimiser la perte de chaleur. Grâce à cette combine, vous pouvez alors maintenir votre chaleur interne plus longtemps.

Une troisième stratégie défensive utilisée par le corps consiste à « stimuler l’activité musculaire », poursuit le chercheur. C’est pourquoi vous claquez des dents, ou tremblez quand il fait froid. Cette mise à contribution non-volontaire de certains muscles permet à votre métabolisme de créer de la chaleur, qui sera à son tour redistribuée. Mais parfois, le corps seul ne suffit pas. Si les températures sont trop fraîches, vous devez alors lui donner un coup de pouce. Quelle stratégie adopter alors ?

neige froid Arctique
Crédits : PxHere

Ce que vous pouvez faire

En premier lieu, les vêtements, bien évidemment. Porter un manteau bien chaud, des gants et une écharpe permettra « non pas de vous réchauffer, mais d’empêcher la chaleur produite par votre corps de se dissiper », explique JohnEric Smith. Autre point important : « contrairement à la croyance populaire, la tête n’est pas une source de perte de chaleur plus importante que toute autre partie du corps correctement recouverte ». Si, comme expliqué plus haut, c’est votre torse qui réclame le plus de chaleur, c’est donc cette partie du corps qu’il faut protéger en priorité.

Par ailleurs, « si vous pouvez garder votre torse au chaud, vous maintiendrez la circulation sanguine dans vos membres et pourrez garder vos bras, jambes, mains et pieds au chaud », poursuit le chercheur.

Outre les vêtements, il est important de rester actif physiquement. En mettant nos muscles à contribution, notre organisme décomposera davantage de nutriments, comme expliqué en début d’article, permettant ainsi de générer davantage de chaleur. Titiller vos muscles, votre corps le fait, mais encore une fois, il a parfois besoin d’un petit coup de pouce. Attention tout de même à ne pas trop en faire. Si trop de chaleur est créée, votre corps va transpirer pour évacuer le surplus. Le problème, « c’est que l’évaporation de la sueur entraîne une perte de chaleur plus importante », prévient le chercheur. Bougez donc, mais pas trop non plus.

Enfin, il est également important de manger. En décomposant les aliments ingurgités, votre organisme va produire de la chaleur supplémentaire. Le fait de manger ne fera pas une différence énorme, mais c’est tout de même une stratégie à prendre en compte. Si vous avez froid et possédez de quoi manger sous la main, alors n’hésitez pas. Vous remettrez ainsi une « petite bûche » dans votre four interne.

Source

Articles liés :

Comment ces énormes dinosaures faisaient-ils pour garder la « tête froide » ?

Le temps froid et venteux peut augmenter votre risque de crise cardiaque

Le refroidissement de la planète a-t-il eu raison de Néandertal ?