in

Vos parfums contrefaits contiennent peut-être un peu d’urine

Crédits : pixel2013 / Pixabay

Une agence du gouvernement des États-Unis a récemment observé la présence d’urine dans les parfums de marque issus de la contrefaçon. Ces faux parfums contiendraient également d’autres produits indésirables et potentiellement nocifs.

Lorsque nous allons dans certains événements de type braderie ou marchés, certains stands sont dédiés à la vente de parfums. Certains pensent alors faire de bonnes affaires, mais lorsqu’il est question d’un prix d’achat de 15 ou 20 euros pour un parfum de marque qui en vaut 80 dans le commerce traditionnel, cela devrait éveiller les soupçons.

L’agence gouvernementale Immigration and Customs Enforcement, qui n’est autre que la répression des fraudes américaine dépendant du Ministère de l’Intérieur, a mené une enquête concernant les ingrédients utilisés dans l’élaboration des parfums contrefaits, notamment pour ce qui est des faux Chanel n°5.

Il y aurait donc de l’urine dans ces parfums, mais pas seulement. En effet, les contrefaçons contiendraient de l’antigel ainsi que « d’autres produits chimiques désagréables, inflammables et dangereux qui brûlent lorsqu’ils sont appliqués sur la peau » selon le site Fashion Law.

Cette publication évoque d’autres marques contrefaites par exemple Calvin Klein, Polo Ralph Lauren ou encore Lacoste. Ce phénomène a pris de l’ampleur lorsque les enquêteurs ont saisi, lors d’une descente de police, plus de 10.000 bouteilles de parfums contrefaits.

Ces faux parfums ont été élaborés en Chine puis importés aux États-Unis via divers grossistes et autres sites en ligne qui se chargeaient de les distribuer aux clients sur les étals de marché, en plus du commerce sur Internet. Évidemment cette saisie n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan.

L’information présente concerne les États-Unis, mais il n’y a pas vraiment de raisons pour que cela soit différent en Europe. Le mot d’ordre : mettre le prix pour acheter un parfum de marque, récupérer des échantillons neufs, ou alors conserver son odeur corporelle puisqu’au moins, celle-ci est authentique !

Sources : KonbiniMCE Ma Chaine Étudiante