in

Tout savoir sur le prochain vol de la capsule Starliner

Crédits : Boeing

La NASA et Boeing se préparent pour le second vol test de la capsule Starliner qui n’avait pas pu rejoindre l’ISS lors son premier essai. Si tout se passe comme prévu, une première mission habitée pourrait alors être programmée dès la fin de l’année.

Il y a sept ans, la NASA s’est engagée avec SpaceX et Boeing pour opérer des vols commerciaux (fret et astronautes) vers l’ISS. SpaceX a développé sa capsule nommée Crew Dragon, tandis que Boeing a développé sa capsule nommée Starliner. Si la Crew Dragon est déjà active depuis plusieurs années et a déjà transporté par trois fois des astronautes vers l’ISS, la capsule Starliner a fait face à plusieurs difficultés, échouant à son premier test sans équipage. Au cours de cette manœuvre, Starliner devait réussir à rejoindre l’ISS. Malheureusement, le vaisseau a connu des problèmes de logiciels dès son entrée dans l’espace.

Un second test très attendu

Au cours de ces derniers mois, Boeing a donc travaillé sur ces problèmes de logiciels en collaboration avec la NASA. Les petits pépins semblent corrigés et le vaisseau se prépare pour une seconde mission test sans équipage : le Boeing Orbital Flight Test-2 (OFT-2).

Le lancement, qui devait initialement se faire ce vendredi 30 juillet depuis Cap Canaveral à bord d’une fusée Atlas V de United Launch Alliance, a été décalé à ce mardi 3 août à 19h20 (heure française). Ce retard faisait suite à un incident survenu avec le module russe Nauka, qui vient de s’amarrer avec l’ISS. Le lancement a de nouveau été reporté en raison de problèmes inattendus survenus avec le système de propulsion de la capsule. Une prochaine date sera bientôt communiquée.

Une fois lancée, la capsule devrait pouvoir s’amarrer à la station environ 24 h plus tard avec plus de 180 kg de fret et de fournitures, d’après la NASA.

Au cours de cette mission, les ingénieurs de Boeing et de l’agence américaine examineront de près les capacités de Starliner, le but étant de pouvoir certifier le vaisseau pour pouvoir ensuite acheminer des astronautes vers et depuis la station. Le siège du commandant sera également occupé par un mannequin nommé “Rosie the Rocketeer”. Équipé d’une quinzaine de capteurs, il permettra de collecter des données sur ce que les astronautes vivront lors de ces vols habités.

starliner
Le lancement est prévu ce vendredi à 20h53 heure française. Crédits : United Launch Alliance

Après un amarrage réussi, Starliner passera cinq à dix jours accroché au laboratoire en orbite avant de revenir se poser dans l’ouest des États-Unis. Si cette seconde mission sans équipage atteint tous les objectifs, la NASA et Boeing programmeront ensuite une première mission habitée, probablement avant la fin de l’année. Pour ce vol, l’équipage sera composé des astronautes Barry “Butch” Wilmore, Nicole Mann et Mike Fincke.