in ,

Une voiture de fabrication chinoise roule entièrement à l’énergie solaire

Crédits : Pixabay / jniittymaa0

En Chine, des sociétés ont uni leurs forces pour concevoir une nouvelle voiture électrique. Or, celle-ci a la particularité de fonctionner à 100 % avec de l’énergie solaire. En revanche, il s’agit pour l’instant seulement d’un concept-car.

Du solaire et rien que du solaire

La majeure partie des constructeurs automobiles présentent de temps à autre des voitures concept. Souvent, il s’agit de véhicules présentant diverses innovations, mais qui ne feront jamais l’objet d’une production en masse. Par exemple, en 2021, le constructeur japonais Nissan avait présenté un véhicule à la fois autonome et connecté au cerveau de son occupant humain.

En Chine, un nouveau concept-car a récemment fait parler de lui. Comme l’explique le média CnEVPost dans un article du 8 juillet 2022 et dans la vidéo en fin d’article, l’automobile en question arbore d’imposants panneaux photovoltaïques sur sa toiture. Surtout, la voiture a la particularité de fonctionner entièrement à l’énergie solaire et n’a donc recours à aucune autre forme d’énergie.

Malgré son look plutôt atypique, l’automobile dispose d’une surface de panneaux solaires mesurant environ 8 m². Ainsi, cette surface permet de produire 7,6 kWh par jour, avec la condition que le soleil soit bien présent. Côté performance, la voiture chinoise joue la modestie avec une vitesse de 79,2 km/h et une autonomie maximale de 74,8 km. Selon les responsables du projet, le véhicule permet une réduction de 25 kg d’émission de CO2 tous les 100 km. Par ailleurs, l’engin embarquerait un logiciel de conduite autonome de niveau 4 +.

voiture 100% solaire
Crédits : capture YouTube / CnEVPost

Un futur contexte favorable à une commercialisation ?

Quel est l’avenir de cette voiture électrique 100 % solaire ? Rien n’est encore certain, mais la mise au point du prototype a tout de même mobilisé des ingénieurs d’une quarantaine de sociétés et des équipes de trois universités chinoises durant cinq mois. Si l’automobile est aujourd’hui seulement considérée comme étant un concept-car, il est possible qu’elle fasse l’objet d’une commercialisation à grande échelle dans un futur plus ou moins proche.

Notons tout de même qu’il ne sera plus possible d’acheter une voiture à moteur thermique en Europe après 2035, mais d’ici là, il y a fort à parier que les prix des automobiles électriques auront baissé. Dans ce contexte, des véhicules fonctionnant entièrement à l’énergie solaire pourraient tirer leur épingle du jeu. Enfin, évoquons tout de même le fait que certains constructeurs, dont Toyota, ont déjà choisi de placer des panneaux solaires sur quelques véhicules pour une recharge partielle de la batterie.

Voici la présentation de la Tianjin en images :