in

Voir la vie en rose permet d’avoir un cœur en pleine forme

Crédits : Fotocitizen / Pixabay

Une étude américaine récente tend à démontrer que « les personnes qui voient le verre à moitié plein » auraient une meilleure santé, avec un cœur en pleine forme, en comparaison avec des gens plus pessimistes au quotidien.

Pour parvenir à ces résultats, des chercheurs de l’université de l’Illinois ont interrogé un échantillon de 51 000 personnes âgées entre 45 et 84 ans. Plusieurs indicateurs ont alors été pris en compte comme la tension artérielle, le taux de cholestérol, les habitudes alimentaires, la corpulence, ou encore l’état du foie. Bien qu’il soit difficile de prouver scientifiquement le lien entre la santé physique et psychique, les tests démontrent qu’être optimiste est favorable à une bonne santé du cœur. Les résultats de l’étude sont même troublants : les sujets évalués les plus heureux ont, en moyenne, une santé cardiaque deux fois supérieure aux autres.

Afin de définir la tendance à l’optimisme des personnes interrogées, un test de questions relatives à leur prédisposition au bien-être leur fut posé : « Dans les moments d’incertitude, je m’attends habituellement au mieux; dans l’ensemble, je m’attends à ce que plus de bonnes choses m’arrivent que de mauvaises; je suis toujours optimiste face à mon avenir. » Les sujets ayant répondu favorablement à ces affirmations ont donc été classés parmi les personnes qui pensent de façon positive.

Face aux résultats de l’étude, le Professeur Hernandez de l’université de l’Illinois préconise : « Essayez les techniques qui permettent de cultiver le bien-être en raison des bénéfices qu’ils peuvent entraîner sur la santé, mais en les couplant avec des modifications d’habitudes de vie, plus d’activité physique et une meilleure alimentation (…) 40 % du bien-être psychologique provient des comportements que l’on adopte ». Voilà qui donne à réfléchir sur notre état d’esprit, et les raisons supplémentaires que nous avons de penser bien et mieux. Il est grand temps de vraiment voir le verre à moitié plein, c’est bon pour le cœur.