La panoplie des surprenants « jouets » s’allonge avec l’apparition d’un aéronef de loisir. Celui-ci, composé de 18 rotors, est évidemment destiné aux adultes, car il s’agit d’accéder à un cockpit et de piloter soi-même l’engin.

Un aéronef unique !

Comme le montre la vidéo présente en fin d’article, l’appareil en démonstration baptisé Hexa n’est pas un simple drone. En effet, il s’agit d’un Aéronef à décollage et atterrissage verticaux (Adav). Et pourtant, bien que l’engin peut accueillir une personne à son bord (le pilote), il s’agit bien d’un jouet pour adultes fabriqué par la société Lift Aircraft basée aux États-Unis.

Le fait est que l’appareil monoplace est doté de 18 rotors, rien que ça ! Se pilotant à l’aide d’un joystick, le Hexa peut atterrir et décoller très simplement sous la pression d’un seul bouton. De plus, l’engin est équipé de quatre patins flotteurs garantissant un atterrissage sans encombre sur la terre ferme. Il faut également savoir que si le manche de contrôle est – pour une raison ou une autre – lâché par le pilote, l’appareil se met en position stationnaire dans les airs. Par ailleurs, Lift Aircraft assure qu’en cas de soucis, un opérateur peut reprendre le contrôle de l’appareil depuis le sol.

Crédits : capture YouTube/LIFT Aircraft

Un appareil suréquipé en termes de sécurité

Doté d’une autonomie de seulement un quart d’heure, celui-ci n’a donc pas été conçu pour incarner le moyen de transport de demain. En effet, il s’agit simplement d’un engin destiné aux loisirs. Lift Aircraft a évoqué une vitesse maximale bridée à 72 km/h, mais les utilisateurs pourront accéder sous certaines conditions – notamment d’expérience en pilotage – à un mode sport permettant une vitesse de 100 km/h, soit proche de la limite autorisée outre-Atlantique pour les appareils volants ultralégers.

Reste qu’un tel engin pose des questions au niveau de la sécurité. Lift Aircraft a indiqué que le Hexa était capable de fonctionner avec seulement 12 de ses 18 rotors. Par ailleurs, la présence d’un parachute balistique et d’un système d’airbags dans le cockpit devrait rassurer les utilisateurs.

Voici la vidéo de démonstration de l’aéronef Hexa :

Sources : AeronewsTV – Futura Sciences

Articles liés :

Besoin de vous déplacer ? Et si vous appeliez ce taxi drone ?

Stratobus : le premier dirigeable stratosphérique en 2019 !

Cet ingénieur amateur fabrique sa propre voiture volante !