in

Voici le tatouage connecté créé par le MIT !

Crédits : iStock

Le Massachusetts Institute of Technology (États-Unis) a inventé le tatouage connecté, en collaboration avec Microsoft Research. Plutôt agréables à la vision, ces tatouages font pour l’instant l’objet de trois utilisations distinctes afin de séduire de futurs adeptes.

Après les tissus et les lunettes, voici le tatouage connecté ! Le MIT et Microsoft Research ont sérieusement planché sur cette idée afin de mettre au point un concept de tatouage métallique éphémère, pouvant servir d’interface informatique. Composé de feuilles d’or, le tatouage se comporte comme un mini-circuit électronique.

Associé à une mini-puce, un tel tatouage pourra par exemple fournir des données via le protocole NFC (communication en champ proche). Couplé à des pigments thermiques, le tatouage pourra également changer de couleur en fonction de la température de notre corps, ce qui révélera au passage nos émotions. La dernière application, de loin la plus intéressante, est celle du tatouage temporaire agissant comme un trackpad, dont le but est de contrôler des objets connectés. Cette fonction a fait l’objet d’une vidéo visible en fin d’article.

Selon Cindy Hsin-Liu Kao, membre de l’équipe à la tête du projet, ces tatouages ont un avantage : ils sont simples à fabriquer. Quant au circuit, il est obtenu par le biais d’un logiciel de dessin assisté par ordinateur (DAO). Il est ensuite imprimé sur du papier pour tatouage temporaire, sur lequel une feuille d’or est collée pour permettre la conduction.

Cette technologie devrait apparaitre dans les prochaines semaines, et si le côté esthétique est maintenu, ce produit devrait obtenir un succès sans précédent. Alors que le tatouage traditionnel est actuellement discuté à cause de l’encre qui serait potentiellement cancérogène, les alternatives temporaires séduisent généralement les personnes habituellement réticentes, comme les tatouages au henné par exemple.

D’autres projets de tatouages intelligents ont vu le jour, comme celui qui recharge votre portable avec votre sueur (Université de San Diego, 2014) ou encore celui qui surveille votre état de santé (start-up Chaotic Moon, 2015).

https://www.youtube.com/watch?v=ONvfMUwj22I

Sources : The VergeComment Ça Marche