in

Voici Sion, l’automobile solaire qui se recharge toute seule !

Credit: Capture Video

Développée par une société allemande, la voiture Sion est capable de se recharger toute seule et de permettre une autonomie d’énergie sur près de 250 kilomètres selon les concepteurs. Ce concept est-il trop beau pour être vrai ?

La société Sono Motors, créée par trois amis à Munich (Allemagne), a mis au point un prototype de voiture solaire baptisée Sion. Ce projet a été possible grâce à une campagne de financement participative sur IndieGoGo, qui s’est avérée être un succès puisque la somme de 200.000 euros réclamée a été obtenue.

Communiquant sur son prototype, le trio espère désormais commercialiser la voiture Sion dans plusieurs pays. Cette voiture alimente de nouveaux espoirs en matière de véhicule écologique, précisément au niveau de la diffusion de ce type de véhicule sur les marchés internationaux, alors qu’il devient urgent de trouver des alternatives écologiques aux véhicules essences et Diesel, adaptables à de grandes échelles.

En effet, l’originalité réside dans le fait que l’automobile Sion se recharge en permanence, même lorsqu’elle est conduite. Flanquée de panneaux solaires sur chacun de ses côtés (sur une surface de 7,5 m²), celle-ci verrait sa batterie se charger à 80% en une demi-heure seulement, selon les concepteurs. De plus, cette dernière est également équipée d’une fiche permettant une recharge en énergie électrique.

sion_garage
Credit: Sono motors

Le ratio est très intéressant puisqu’il pourrait permettre à un grand nombre de personnes d’effectuer leurs trajets quotidiens gratuitement et sans polluer, si l’on considère une distance domicile-travail de 30 kilomètres, bien que pour une majorité de personnes en France, ce chiffre est en dessous des 8 kilomètres. De plus, faire son plein en laissant sa voiture sur son parking est également une idée séduisante : fini les pannes sèches, les queues à la station-service et les notes salées.

Décliné en deux modèles, à savoir l’Urban (120km d’autonomie) et l’Extender (250 km), le concept Sion pourrait s’imposer sur les marchés comme l’avenir de la voiture écologique et pourrait même peut-être révolutionner le monde des transports, tout en se passant des énergies fossiles. Les industriels du pétrole ne seront évidemment pas favorables à un tel changement et useront de leur poids sur la scène économique mondiale, mais peut-on espérer ?

Sources : Mr MondialisationLe Journal de Montréal