in

Voici Shy Yume, la “femme parfaite” selon les visiteurs d’un site porno

Crédits : Shy Yume sur Instagram

Il y a peu, un site pornographique a mis plusieurs dizaines de milliers de ses visiteurs à contribution afin de définir “la femme parfaite”. Le but ? Élaborer une version 3D de cette femme imaginaire et lui attribuer des comptes sur les réseaux sociaux.

La femme parfaite de 50 000 hommes

Comme l’explique Paris Match dans un article du 11 juillet 2019, le site pornographique xHamster a demandé à 50 000 de ses adeptes d’imaginer la femme parfaite. Après les votes prenant en compte de nombreux critères est née Shy Yume, une femme imaginaire destinée à devenir l’objet de tous les fantasmes.

Shy Yume est un mannequin de 25 ans, mesurant 1,70 m (pour 33 % des votants) et de type caucasien (pour 37 %). Cette dernière a des cheveux longs et bruns, des yeux bleus et sans surprise, une bouche pulpeuse ainsi qu’une taille de bonnet plutôt imposante (D+). D’autres critères viennent compléter ce tableau, comme son épilation (intégrale) ainsi que son orientation sexuelle, à savoir bisexuelle pour 40 % des votants.

Shy Yume représente la femme parfaite selon les visiteurs d’un site pornographique
Crédits : Shy Yume sur Instagram

Une opération marketing qui indigne

Ce personnage fictif a des comptes sur Twitter ou encore sur Instagram (plus de 7 000 abonnés), dont le slogan est sans équivoque : « Je suis Shy. Je suis la fille de vos rêves. J’ai été créé par 50 000 visiteurs de XHamster ». Ces comptes sont nourris de nombreuses images et autres posts, dont un manifeste sur la fierté d’être bisexuelle.

Crédits : Shy Yume sur Instagram


« Si vous pensez que je suis bisexuelle pour satisfaire les fans de porno, vous vous trompez »,
peut-on lire dans ce manifeste, « près d’un quart des utilisateurs de xHamster s’identifie comme bi, et 5 % sont gays ou lesbiennes ».

Seulement voilà, cette opération marketing de la part du site porno XHamster a du mal à passer. Celle-ci est même source d’indignation – qu’il s’agisse des internautes ou de certains médias. Cela va même au-delà de l’hypersexualisation de la femme à travers ce personnage fictif basé sur des clichés et autres stéréotypes. Effectivement, la question de cette bisexualité mise en avant fait également bondir.

Beaucoup s’offusquent logiquement du fait qu’une grande partie de la population soit clairement homophobe, mais aussi que de nombreux hommes pensent qu’une femme parfaite devrait être bisexuelle. En effet, cela semble beaucoup plus en lien avec le fantasme plutôt qu’une réelle volonté de se montrer tolérant envers les différentes orientations sexuelles.

Crédits : Shy Yume sur Instagram

Articles liés :

DeepNude : cette application qui mettait les femmes à nu a été bannie

Japon : une histoire d’amour entre la réalité virtuelle et la pornographie ?

L’orientation sexuelle pourrait avoir une origine biologique