in

Une société russe dévoile une moto volante aux allures de drone

Crédits : Capture vidéo / Youtube / HOVERSURF OFFICIAL

À l’origine de cet étonnant concept, une société russe ayant eu l’idée de mettre au point un engin inédit situé à mi-chemin entre la moto et le drone. Une vidéo a été récemment diffusée sur la toile montrant le Scorpion-3 en pleine action !

La moto volante est une idée qui n’est pourtant pas nouvelle. L’Hoverbike de l’Australien Chris Malloy est toujours en phase d’optimisation après la mise au point d’un premier prototype à deux pales et d’un second à quatre pales. Alors que le Drone 3 a été officiellement lancé en fin d’année 2016, la commercialisation de l’Hoverboard se fait toujours attendre.

Il se pourrait peut-être qu’un autre concept soit lancé avant l’Hoverboard : le Scorpion-3, fruit du travail de la société russe Hoversurf. Cette entreprise spécialisée dans la conception de drones destinés au grand public a réussi son projet de création d’un nouvel engin volant. Le moins que l’on puisse dire, c’est que prototype montré dans la vidéo en fin d’article a de quoi faire de l’ombre à l’Hoverboard !

Le Scorpion-3 a vraiment l’allure d’une moto volante composée de quatre hélices lui donnant la capacité de voler à une vitesse de 50 km/h à près de 10 mètres du sol. L’appareil est également entièrement électrique et est capable de soulever un poids d’environ 120 kilogrammes, ce qui s’avère être très intéressant pour ce qui pourrait devenir un nouveau moyen de transport.

Hoversurf indique vouloir dans un premier temps en faire un engin destiné aux sports extrêmes, mais l’objectif de l’installer comme un moyen de déplacement individuel à moyen terme n’est pas dissimulé. Cependant, il s’agit d’intentions qui pourront peut-être aboutir si la question de la sécurité est résolue puisque les hélices du Scorpion-3 semblent être hypertranchantes. Lorsque l’on visionne la vidéo ci-après, ce questionnement est pertinent bien que la société Hoversurf indique avoir réfléchi à la question et intégré à l’appareil un « système de sécurité automatique » sans pour autant avoir donné plus de détails.

Voici la démonstration du Scorpion-3 :

Sources : KonbiniPresse Citron