in

Voici RoboRaise, le robot « assistant de déménagement » du MIT !

Crédits : capture YouTube / Joseph DelPreto

Le MIT a récemment dévoilé un robot dont l’utilité ne fait aucun doute. Cette machine est capable de travailler en binôme avec un être humain en s’adaptant à la force des bras de ce dernier. Le secret ? Détecter sa tension musculaire !

Des mouvements naturels

Dans leur communiqué du 22 mai 2019, les chercheurs du MIT CSAIL ont présenté leur nouveau robot baptisé RoboRaise. Celui-ci est plutôt original puisque capable de travailler en équipe avec des humains dans le cadre de déménagements. Plutôt que de le programmer, les chercheurs l’ont doté d’une intelligence artificielle. Sa principale caractéristique : s’adapter à la force de son binôme humain.

Lorsqu’il est question soulever un objet à deux, le robot détecte la force fournie par l’humain et s’adapte en conséquence. Il s’agit du même principe à l’œuvre lorsque deux personnes transportent ensemble un objet lors d’un déménagement. La vidéo visible en fin d’article témoigne de ce genre d’interaction jusqu’ici inédite entre une machine et un être humain.

Le RoboRaise pourrait aider dans les déménagements car celui-ci adapte sa force à son binôme humain !
Crédits : capture YouTube/ Joseph DelPreto

Comment le robot s’adapte-t-il ?

Dans leur compte rendu, les chercheurs américains indiquent que le RoboRaise est capable de mesurer la tension des muscles du biceps du déménageur. Ceci est possible via des électrodes placées sur le bras de l’humain, les mêmes que celles utilisées lors d’un électromyogramme (EMG). Les algorithmes du RoboRaise analysent alors les signaux électriques en provenance des muscles, des signaux variant en fonction des mouvements effectués. Ainsi, le robot peut ajuster en permanence sa force à celle de l’Homme pour soulever un objet.

Ce robot déménageur pourrait éventuellement un jour être employé par les entreprises de déménagement en soutien à une équipe humaine. En effet, ce métier n’est pas de tout repos et peut même s’avérer dangereux, spécialement dans le cas de charges très lourdes et encombrantes.

Cette innovation rappelle celle de l’Advanced Institute of Industrial Technology (AIST) dévoilée en 2018. Les chercheurs japonais avaient conçu HRP-5P, un robot bricoleur qui pourrait devenir un jour très utile sur les chantiers. Il est pour l’instant capable de porter et fixer des cloisons avec une aisance surprenante.

Source

Articles liés :

Les impressionnants robots « dinos » de Boston Dynamics dédiés à la logistique

Voici Hadrian X, le robot maçon aux 1 000 briques par heure !

Voici Blue, le robot qui réalise vos tâches du quotidien (comme plier le linge) !