in

Voici le premier pommeau de douche intelligent pour faire des économies d’eau

Crédits : Istock

Très simple d’utilisation, le pommeau Hydrao First s’avère être le compagnon idéal des personnes désirant faire des économies d’eau et/ou préserver cette ressource très importante qui représente l’un des plus gros défis de l’humanité pour l’avenir.

Nous ne le répéterons jamais assez, mais gaspiller l’eau, surtout bêtement, est un acte complètement irresponsable. Alors que les innovations pointent progressivement le bout de leur nez, les mentalités peinent à changer à partir du moment où le porte-monnaie n’est pas impacté.

En France, chaque habitant consomme environ 150 litres d’eau par jour en moyenne, dont pratiquement 40 % sont utilisés pour la toilette. Le pommeau de douche Hydrao First, fruit du travail d’une jeune startup française de Grenoble nommée Smart & Blue, est une de ces innovations qui pourraient changer la donne. La société dauphinoise a été récompensée plusieurs fois comme par les CES Innovation Award 2016 et 2017 ou encore le Grand Prix d’Or de l’Innovation de la Foire d’Automne 2016 à Paris.

Le concept Hydrao First est facile d’utilisation et remplace directement les pommeaux existants. Cet appareil connecté fonctionne sans pile et sans batterie puisque l’eau y circulant actionne une turbine qui se charge de l’apport en énergie.

(Crédit image : Hydrao)
(Crédit image : Hydrao)

Véritable coach virtuel, le pommeau informe directement l’utilisateur de sa consommation en eau et de façon instantanée. En effet, des LED s’éclairent de différentes couleurs en fonction des paliers atteints : vert (10 litres), bleu (20 litres), rouge (40 litres) et rouge clignotant (au-delà de 40 litres).

L’Hydrao First est connecté en bluetooth et est doté d’une application pour smartphone. Celle-ci permet à l’utilisateur de paramétrer les couleurs et les paliers de consommation du pommeau. Il sera ainsi possible de suivre cette consommation, mais également d’obtenir des statistiques correspondantes. De plus, l’application dédiée informe sur les éventuelles économies réalisées.

(Crédit image : Hydrao)
(Crédit image : Hydrao)

Il faut rappeler qu’une gestion responsable de l’eau potable devient de plus en plus nécessaire et même si en France, nous ne sommes pas vraiment impactés par des problèmes d’approvisionnement et de qualité de l’eau ou par des épisodes climatiques de type sécheresse, ce n’est pas une raison de se sentir exclus des responsabilités.

Sources : Les NumériquesWe Are Mobians