in

Voici PizzaGAN, l’intelligence artificielle “pizzaiolo” !

Crédits : Pixabay

Des chercheurs du MIT ont élaboré un réseau neuronal dont l’objectif est de préparer les meilleures pizzas. Pour l’instant, l’IA est capable de reconnaître une pizza selon les ingrédients utilisés, et ce avec un faible taux d’erreur. Est-ce la porte ouverte à la création d’un robot pizzaiolo totalement autonome et capable de préparer n’importe quelle pizza à la demande ?

Des pizzas 2.0

Il y a de ces plats – comme la pizza – que la plupart des gens apprécient, même dans la communauté scientifique ! En 2016, nous évoquions le travail de mathématiciens ayant mis en application une méthode permettant de découper précisément des parts de pizza de même taille, en leur donnant une forme courbe. Il s’agirait selon eux de la manière parfaite de découper une pizza. En 2018, des chercheurs ont tenté de déterminer la meilleure façon de cuire une pizza. Selon eux, une cuisson au four électrique combinée à l’utilisation de plats en métal serait proche de la perfection.

Il y a peu, des chercheurs du MIT ont mis au point un réseau neuronal baptisé PizzaGAN (Generative Adversarial Network). Comme l’indique la page officielle du projet, il s’agit d’une intelligence artificielle dont l’objectif est d’apprendre à faire des pizzas en observant des photos.

Pour l’instant, l’intelligence artificielle PizzaGAN est capable de reconnaître une pizza à deux ingrédients avec un taux de réussite de 88 % !
Crédits : PizzaGAN / MIT

Un faible taux d’erreur

Le réseau neuronal PizzaGAN a été enrichi de milliers de photos de pizzas. Celui-ci est devenu capable de reconnaître la nature d’une pizza en fonction des ingrédients utilisés. Mais il identifie également les étapes de la préparation ainsi que l’ordre d’exécution de ces mêmes étapes. Selon les chercheurs, l’IA peut reconnaître une pizza à deux ingrédients avec un taux de réussite de 88 %. Il s’agit d’un taux accusant néanmoins une baisse progressive en fonction de la quantité de détails et d’étapes de réalisation.

Autrement dit, PizzaGAN pourrait un jour se révéler capable de préparer une pizza, et ce sur la base d’une simple photo. En revanche, un tel robot boosté à l’IA mettra un certain temps à arriver, surtout qu’il s’agit également de lui apprendre à cuisiner et à mettre une pizza dans un four avec les réglages nécessaires.

Sources : EngadgetPresse Citron

Articles liés :

Voici PR2, le robot connecté capable de cuisiner tout seul

Restez tranquilles, voici le robot cuistot qui s’occupe du barbecue !

En manque de sommeil ? Attention à la malbouffe et à la dépression !