in

Voici MP3ForLife, le baladeur MP3 solaire qui va sauver des vies !

Crédits : Uridu

Une ONG a appliqué une idée inédite afin d’aider les populations des zones les plus reculées de certains pays en voie de développement. Il s’agit d’un lecteur MP3 à énergie solaire destiné à favoriser l’accès à l’éducation.

Cette initiative destinée principalement aux femmes (qui représentent deux personnes analphabètes sur trois dans le monde) est menée par Uridu, une ONG allemande. Il s’avère que toutes les six secondes, un enfant meurt avant ses 5 ans, une hécatombe qui se produit principalement dans les pays en voie de développement et qui trouverait sa source dans un manque criant d’éducation des femmes, notamment au niveau de l’hygiène menstruelle.

L’ONG Uridu applique son projet MP3ForLife en Tanzanie et doit faire face à un sacré défi : trouver une solution permettant de diffuser des informations vitales dans les régions éloignées des villes où la population est souvent analphabète et ne dispose pas de réseau électrique. Uridu a collaboré avec le Ministère de la Santé de Tanzanie et a créé un produit simple, à savoir un lecteur MP3 marchant à l’énergie solaire et contenant 400 questions/réponses destinées aux femmes de ces contrées reculées.

Crédits : Uridu

« L’autonomisation des femmes rurales est la clé pour éradiquer la pauvreté et la faim dans les pays en développement », indique Uridu dans une publication sur son site.

Les sujets des contenus fournis dans ces lecteurs MP3 sont variés. On y retrouve la contraception, la grossesse, l’accouchement, les maladies telles que le SIDA, la santé en général, la nutrition ainsi que d’autres notions telles que l’égalité des sexes et la sécurité au travail.

Ces contenus, provenant en grande partie de bases de données open source telles que l’Unicef et Hesperian Health Guides, ont été traduits dans une centaine de langues par environ 10 000 bénévoles autour du monde.

Enfin, l’appareil est équipé d’un haut-parleur afin d’être utilisé en groupe, favorisant l’échange entre les femmes après l’écoute. La Tanzanie est le premier pays à bénéficier de ce support et en cas de succès, l’initiative pourrait se diffuser dans d’autres pays.

Sources : We DemainNumérama