in

Voici MegaCortex, un ransomware d’une nature inédite !

Crédits : Pixabay

Alors que les ransomwares habituels prennent en otage les données afin de réclamer une rançon, MegaCortex va beaucoup plus loin. En effet, ce dernier menace également de mettre en ligne les données de l’utilisateur ciblé !

Il cible les entreprises

Force est de constater que 2019 est l’année du ransomware. Récemment, la société américaine d’antivirus McAfee indiquait que les attaques avaient doublé cette année. De plus, alors que celle-ci n’est pas encore terminée, un incroyable ransomware fait parler de lui.

Dans un article publié en août 2019, ZDNet évoquait un ransomware baptisé MegaCortex qui s’attaque principalement aux entreprises. Ce dernier aurait sévi en Europe et aux États-Unis pour un total de rançons ayant avoisiné un total de 6 millions de dollars ! Comme les autres malwares de ce type, MegaCortex a pour but d’extorquer de l’argent aux victimes. Découvert par le groupe d’experts MalwareHunterTeam, ce ransomware a toutefois une spécificité inédite. Par ailleurs, les détails complets concernant ce malware ont été dévoilés sur la plateforme Bleeping Computer en mai 2019.

Une escalade du chantage

Les données saisies sont cryptées et restent inaccessibles dans le cas où l’utilisateur refuse de payer. Jusqu’ici, rien de très exceptionnel. Néanmoins, les pirates ont pensé plus loin en changeant directement le mot de passe d’accès à Windows ! Ainsi, lorsque l’utilisateur désire se connecter, ce dernier découvre un message lui expliquant que ses données ont été téléchargées puis stockées dans un endroit sécurisé. Le chantage prend forme, et il ne s’agit pas seulement d’autoriser l’utilisateur à retrouver ses données. Effectivement, il est aussi question de lui assurer que la copie effectuée sera effacée et non divulguée ! Il s’agit ici ni plus ni moins que d’une preuve d’escalade du chantage.

ransomware megacortex texte
Apparu en mai 2019, le ransomware MegaCortex menace de publier les données en cas de non paiement de la rançon !
Crédits : Bleeping Computer

Évidemment, un tel malware peut s’avérer très dangereux, qu’il s’agisse des hôpitaux, des banques, de l’armée et d’autres institutions. En effet, des données ultras sensibles pourraient se retrouver dans la nature et en proie à n’importe qui. Le fait est que la menace est prise très au sérieux, si bien que la MalwareHunterTeam rappelle que les meilleurs systèmes de sécurité doivent être installés. Par ailleurs, les comportements doivent également suivre, comme faire attention avec les clés USB provenant d’inconnus ou l’ouverture de pièces jointes douteuses.

Articles liés :

Ransomware : cette victime a attaqué les hackers qui l’ont ciblée !

La gendarmerie française a fait tomber un incroyable réseau de 850 000 ordinateurs infectés !

Coup d’éclat ! Comment des pirates ont sauvé 26 millions de cartes de crédit volées