in

Voici les Future Fusion PEAK3D, des baskets 100 % imprimées en 3D !

Crédits : Peak Sport

La marque chinoise PEAK a récemment connu le succès avec des chaussures de sport entièrement imprimées en 3D. La semelle, mais également l’empeigne de la chaussure proviennent de ce mode d’impression !

Un succès fulgurant

Comme l’explique le média spécialisé 3D Printing Industry dans un article publié le 11 juillet 2019, la Future Fusion PEAK3D s’est très bien vendue. En effet lors de sa sortie en ligne, les 600 paires proposées à la vente ont été écoulées en seulement quelques heures ! Disponible en trois coloris, la Future Fusion PEAK3D a été commercialisée au prix de 170 euros. En revanche, rien n’indique que la marque produira une autre série, si bien que les retardataires devront patienter.

Ce succès ne relève sûrement pas du hasard, tant cette chaussure de sport semble innovante. La semelle est imprimée en 3D par le biais d’une machine de frittage laser. Cet engin a permis d’obtenir une structure creuse nécessitant logiquement moins de matière. Ceci a également eu pour effet d’obtenir une chaussure très légère, avoisinant les 250 grammes ! Par ailleurs, la forme de la chaussure permettrait d’absorber davantage les chocs, selon la marque.

La semelle et l’empeigne de cette Future Fusion PEAK3D sont issus de l’impression 3D !
Crédits : Peak Sport

Une empeigne révolutionnaire

L’empeigne de la Future Fusion PEAK3D provient également de l’impression 3D. Rappelons que l’empeigne représente la partie supérieure d’une chaussure qui va du cou-de-pied jusqu’à la pointe. Plus précisément, cette empeigne a été créée sur une étonnante imprimante 3D à dépôt de fil (filaments plastiques). Il faut également savoir que certaines marques se contentent d’imprimer des motifs 3D directement sur les bandes de tissus, mais PEAK est allé beaucoup plus loin. En effet, la totalité de l’empeigne a été imprimée en 3D, par couches successives.

En 2018, la célèbre marque de sportswear Adidas proposait une chaussure baptisée Alphaedge 4 D. Celle-ci a été obtenue via un mode d’impression 3D requérant de la lumière et de l’oxygène, une grande première concernant des chaussures. Dans le domaine de la mode, la Mycelium Shoe conçue par le studio de design américain Ica & Kostika a également fait parler d’elle. Il s’agit d’une chaussure entièrement imprimée en 3D faite sur mesure grâce à un algorithme !

Source

Articles liés :

Avec ces chaussures de course, il est possible de courir à 40 km/h

Imprimer ses chaussures en 3D, c’est possible !

La dernière chaussure de Nike fait ses lacets toute seule !