in ,

Voici les conseils d’Edward Snowden pour protéger vos données personnelles

Berlin_2013_PRISM_Demonstration during Obama visit - Crédits : Mike Herbst - Flickr https://www.flickr.com/photos/21604182@N04/9140159212

Lors d’une interview accordée au site The Intercept, le lanceur d’alerte américain Edward Snowden a confié ses précieux conseils concernant la protection des données personnelles. Celui-ci est devenu spécialiste en la matière, pour s’être réfugié à Moscou après sa poursuite par la justice américaine. En effet, celle-ci l’accuse d’avoir provoqué une crise politique et diplomatique d’ampleur internationale, suite à la divulgation de documents secrets concernant l’espionnage mené par les États-Unis.

Données personnelles : une arme dangereuse

Les données personnelles sont considérées par de nombreuses entreprises comme une mine d’or, et pour cause ! Ces informations qui sont parfois très précises permettent aux différentes organisations de mieux cibler et comprendre le comportement et les habitudes des consommateurs. Mais tout cela n’est pas sans danger. Plus les informations sont précises, plus il faut être vigilant. La géolocalisation, le traçage ou encore l’écoute permettent à certaines entreprises de tout connaître de vous dans les moindres détails. Effrayant non ?

Ces données sont recueillies, extraites et analysées par de multiples entreprises. Quand est-il lorsque ces données sont volées ? En mars 2018, 150 millions de comptes de l’application de sport MyFitnessPal ont été hackés à cause d’une immense brèche dans le système selon CSO. Des noms, adresses mail et mots de passe, mais également l’ensemble des données dont la géolocalisation des usagers ont été délibérément volés. Si ces données personnelles sont possédées par des personnes ayant de mauvaises intentions, vous pouvez imaginer ce qu’il peut se passer… C’est à ce moment-là qu’on se rend compte de la vulnérabilité et du danger de ces informations que l’on donne si facilement.

Pour de nombreuses raisons dont des raisons de sécurité, nul ne souhaite être constamment espionné par des entreprises, ni par des potentiels hackers et personnes malveillantes. Voici donc 6 précieux conseils pour sauvegarder vos données personnelles en sécurité.

Des conseils pour limiter les risques

1. Cryptez votre disque dur

Le disque dur de votre ordinateur contient de nombreuses données très personnelles qui doivent le rester. C’est pourquoi il est essentiel de les sécuriser grâce à un cryptage. La manipulation est très simple, et permet de bloquer le contenu à toute personne qui volerait votre ordinateur.

2. Cryptez vos appels

De la même manière que pour le disque dur, les appels peuvent contenir des informations qui doivent rester confidentielles. Pour empêcher les écoutes, vous pouvez notamment télécharger une application nommée Signal.

3. Utilisez un générateur de mot de passe

Il est important de ne jamais utiliser des mots de passe qui se ressemblent sur différentes plateformes. Sinon, il suffit qu’une soit piratée pour que votre mot de passe soit connu et utilisable sur tous les autres sites et applications. C’est pour cela que Edward Snowden vous conseille d’utiliser des mots de passe générés automatiquement et qui sont généralement très complexes.

Edward Snowden
Crédits : Flickr/ Gage Skidmore

4. Choisissez toujours une authentification forte

Les authentifications à double facteur (SMS, mail…) sont idéales pour limiter les risques de piratage. Ainsi, si le premier niveau est franchi, le deuxième le sera difficilement. De plus, ce moyen permet d’être tenu au courant lorsque quelqu’un tente de s’introduire dans un de vos comptes, et donc de réagir plus rapidement.

5. Utilisez le réseau informatique Tor

Tor est un réseau informatique qui permet de naviguer anonymement, et donc de ne pas être tracé du tout. Tor est surtout utilisé par des personnes en fuite comme Edward Snowden, ou encore par des chercheurs qui réalisent des études confidentielles.

6. Utilisez un réseau privé virtuel

Un VPN, ou réseau privé virtuel, est un système permettant de créer un lien direct entre des ordinateurs distants, en isolant ce trafic. Les ordinateurs reliés disposent donc d’un réseau local privé. Toutefois, les connexions VPN doivent être chiffrées afin de garantir la sécurité des informations qui transitent. Certains logiciels gratuits ou payants peuvent être efficaces pour crypter ses données personnelles en ligne sur l’ensemble du web. Lorsqu’on débute en matière de réseau privé virtuel, il est conseillé de choisir un VPN facile à utiliser.

7. Cookies : décidez ce que vous acceptez de partager

Enfin, il peut être utile de bloquer les publicités sur les sites peu fiables et dont le RGPD n’est pas conforme au règlement européen (attention sur les sites étrangers). Sur Sciencepost, vous pouvez choisir de partager les informations que vous sélectionnez ou de ne pas les partager (refuser les cookies). Il faut savoir que pour la plupart des médias en ligne indépendants comme les nôtres (pas de subventions publiques), la publicité permet de payer les salaires voire d’agrandir l’équipe.

Ces cookies nous permettent de connaître de manière totalement anonyme certaines informations utiles et globales, par exemple, pour le choix des sujets qui sont publiés :

  • origine géographique (France / grandes villes)
  • tranche d’âge (exemple : 18/24 ans)
  • nombre de vues et visiteurs par article ou page
  • répartition des canaux d’origine : Google, Facebook…
  • type d’appareil et de navigateur.

Comme vous pouvez le constater, il s’agit d’informations globales et non personnelles à la différence des sites e-commerce ou d’institutions comme les banques, qui possèdent emails, mots de passe, adresses postales et autres informations sensibles.

Sur Sciencepost et les autres sites du groupe, aucun nom ni aucune adresse mail n’est récupéré(e) ou utilisé(e) sauf pour l’envoi de newsletters, et ces fichiers restent strictement confidentiels.

Sources : The Intercept – Atlantico

Articles liés :