in ,

Voici le tout premier “atlas 3D” du cerveau d’un être vivant !

Crédits : EPFL / Blue Brain Project

Des chercheurs suisses ont tout récemment abouti leur projet de numérisation du premier « Atlas du cerveau de la souris » ! Il s’agit d’une application incroyable, permettant de se déplacer avec facilité dans les différentes zones du cerveau du rongeur. Cela pourrait par ailleurs permettre d’en apprendre davantage sur le fonctionnement de celui des humains.

Un travail pour faire avancer la recherche en neurologie

Décrit dans une publication de la revue Frontiers in Neuroinformatics le 28 novembre 2018, l’atlas du projet Blue Brain a enfin été finalisé par une équipe de chercheurs de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse). Le résultat est bien là : un atlas du cerveau de la souris entièrement en 3D, permettant une navigation optimale dans n’importe quelle zone !

Responsable de section dans le cadre du projet, Marc Oliver Gewaltig a estimé que l’essor que connaissent actuellement les neuro-technologies ont une lacune énorme. Selon lui, seuls 4 % des régions du cerveau de la souris étaient connues jusqu’à aujourd’hui !

Pas moins de 737 régions du cerveau sont désormais consultables, tout comme la teneur des cellules que celles-ci contiennent. L’atlas permet également de visualiser les neurones selon leur type, ce qui pourrait se révéler être d’une grande aide. En effet, il s’agit de classer les neurones afin de mieux les étudier, mais également de comprendre la structure et la fonction des différentes régions du cerveau.

atlas cerveau
Crédits : EPFL / Blue Brain Project

Un outil pensé pour la collaboration !

« C’est un excellent moyen d’enseignement : vous pouvez choisir d’afficher uniquement les régions qui vous intéressent et de les parcourir jusqu’à l’échelle des cellules individuelles, qui sont codées par couleur en fonction du type de morphologie », indique Marc-Oliver Gewaltig.

L’atlas permet surtout la collaboration entre les chercheurs, qui peuvent s’ils le désirent compléter les données déjà existantes et contribuer à la recherche de la vérité sur ce qui se déroule dans le cerveau de la souris. L’enjeu est de taille, car lorsque ces connaissances seront plus étendues, il sera peut-être possible de faire de nouvelles découvertes sur le cerveau humain !

Rappelons enfin que l’initiative Blue Brain fait elle-même partie d’un projet européen plus vaste baptisé Human Brain Project (voir vidéo en fin d’article). Le but est de simuler à 100 % le fonctionnement d’un cerveau humain grâce à un super ordinateur, ce qui selon les chercheurs est prévu pour 2024. Ce projet se déroulera sur une décennie – avec un budget d’un milliard d’euros – et a également vocation à découvrir de nouvelles thérapies destinées à traiter les maladies neurologiques de manière plus efficace.

Sources : Futura SciencesTop Santé

Articles liés :

Des neurobiologistes parviennent à « rajeunir » le cerveau de souris

Des images ultra précises du cerveau de la mouche !

Un atlas 3D interactif pour comprendre les différents stades embryonnaires