in

Voici le Speed Racer, nouvel aéronef de Lockheed Martin

Crédits : capture YouTube / Lockheed Martin Content Storage

Skunk Works – division expérimentale de Lockheed Martin – a mis au point plusieurs appareils dont le dernier est nommé “Speed Racer”. Nous savons finalement assez peu de choses à son sujet. Néanmoins, une vidéo récemment publiée par l’avionneur permet d’avoir quelques indices.

Un drone sans pilote de taille moyenne

Lockheed Martin est à l’origine de plusieurs avions et autres aéronefs dont certains sont devenus mythiques comme le F-22 Raptor et surtout, le F-35 Lightning II. Néanmoins, lorsque nous évoquons cet avionneur, nous oublions souvent qu’il s’agit en réalité de sa division expérimentale : Skunk Works. Dans un article le 27 février 2021, The Drive a listé les quelques éléments connus concernant un dernier appareil soumis au secret, le “Speed Racer” annoncé quelques mois plus tôt. Au début du mois de février, le site Aviation Week indiquait que Lockheed Martin était sur le point de démarrer les tests concernant l’engin en question. Si le secret reste de mise, une vidéo récente de l’avionneur (voir en fin d’article) permet d’en savoir un peu plus sur ses caractéristiques.

Selon les images, le Speed Racer est un drone sans pilote de taille moyenne. Celui-ci est d’ailleurs largué par un autre avion de taille plus imposante, à savoir le Beechcraft C-12 Huron. Surtout, l’aéronef intègre l’ensemble des techniques et autres processus d’ingénierie connus sous le nom de StarDrive. Rappelons que StarDrive intègre le Next Generation Air Dominance (NGAD), un programme de la Défense étasunienne responsable de la création d’un chasseur de nouvelle génération en moins d’une année.

drone combat Lockheed Martin
Crédits : capture YouTube/Lockheed Martin Content Storage

Spéculations et scénarios possibles

Par ailleurs, le Speed Racer embarque un système de propulsion dont la fabrication serait assurée par Technical Directions Inc., une filiale de Kratos, concepteur de drones supersoniques. Surtout, Kratos est à l’origine du X-61A Gremlins, un drone dont la mission est de tester la faisabilité d’une tactique militaire étonnante. En effet, l’armée des États-Unis désire utiliser dans le futur des essaims de drones autonomes capables de mettre à mal les défenses ennemies.

Or, le fait est que le Speed Racer rappelle quelque peu le X-61A. S’agit-il d’un indice permettant de supposer que celui-ci n’est pas seulement une preuve de concept pour valoriser StarDrive ? Peut-être. En tout cas, il semble possible que cet engin participe un jour à des opérations militaires sur le terrain.

Dans une autre publication, Popular Mechanics s’est même essayé à l’élaboration d’un scénario. Le média a imaginé que le Speed Racer pouvait embarquer une importante charge explosive. L’avion Beechcraft C-12 larguerait alors deux de ces drones. Le premier partirait en éclaireur afin de repérer la cible, et le second s’écraserait directement sur cette dernière à toute vitesse. Évidemment, tout ceci se produirait de manière autonome sans risquer la vie de pilotes humains.