in

Voici le siwak, la brosse à dents naturelle !

Crédits : Wikipedia

Le siwak est depuis très longtemps utilisé comme brosse à dents naturelle en Afrique et au Moyen-Orient. Celui-ci représente une alternative intéressante afin de blanchir les dents. Comment l’utiliser pour se brosser les dents ?

Une alternative comme une autre

Beaucoup de personnes désirent retrouver un sourire éclatant et des dents blanches. Du côté des alternatives revenant assez souvent, nous avons le bicarbonate de soude, ou encore le charbon actif et autres dentifrices au charbon. Toutefois, une solution moins connue en Occident se nomme “siwak” (ou souak), qui n’est autre que la racine de l’arbuste Salvadora persica originaire du Moyen-Orient.

À la vue de ce qui ressemble finalement à un vulgaire bâtonnet, nombreuses sont les personnes qui ne sauraient pas s’en servir. Et pourtant, son utilisation est relativement simple. Le but est de faire disparaître la couche jaune des dents plus rapidement. Première étape : se procurer un bâton de siwak dans un marché, une boutique orientale ou encore sur le Web.

Dès l’Antiquité, certaines personnes entretenaient leur hygiène bucco-dentaire à l’aide de bâtonnets fibreux de type siwak.
Crédits : Wikipedia

Comment l’utiliser ?

Le bâton de siwak doit faire environ 20 cm puis est coupé en deux. Évidemment, se procurer deux bâtons de 10 cm fonctionne tout autant. Ensuite, le premier bâton doit être placé au-dessus d’une flamme afin d’obtenir une extrémité calcinée. Pendant ce temps, l’autre tige doit être trempée dans de l’eau, de préférence une infusion d’eau chaude avec un peu de sauge (ou des pétales de rose). Une des deux extrémités doit être tailladée dans le sens des fibres afin d’obtenir une sorte de brosse.

La première tige calcinée doit être frottée sur les dents jusqu’à disparition du noir sur le bout. Ensuite, l’extrémité en brosse du second bâton viendra frotter à nouveau les dents après avoir été trempée dans de l’huile (par exemple de colza). Les deux tiges peuvent être réutilisées une dizaine de fois, il suffit simplement de couper les extrémités et de reproduire la manipulation initiale. Par ailleurs, il n’y a aucun besoin d’utiliser de dentifrice, bien que cela reste possible. Après utilisation, la tige de siwak doit être nettoyée, rincée et être conservée dans un endroit propre et aéré. Celle-ci doit également se trouver loin des toilettes et éviers afin d’éviter les transferts de bactéries.

Articles liés :

Des micro-robots pour nettoyer nos dents à la place du dentiste ?

Votre brosse à dents pourrait bien contenir des matières fécales !

Des dentistes extraient 526 dents de la bouche d’un garçon de 7 ans