in ,

Voici le premier voilier autonome à traverser l’Atlantique

SB met voilier robot
Crédits : Offshore Sensing AS website

Parti de Terre-Neuve, au Canada, il y a deux mois et demi, le SB Met, un petit voilier-robot construit par la société norvégienne Offshore Sensing AS, a rejoint il y a quelques jours les côtes irlandaises. Il devient ainsi le premier voilier sans pilote à traverser l’océan Atlantique.

Les navigateurs vous le diront : l’Atlantique est l’un des océans les plus difficiles à traverser. Si beaucoup ont déjà tenté et réussi la traversée, pourrait-on joindre ces deux destinations sans pilote ? Oui. Un honneur qui revient au SB Met, construit par la société norvégienne Offshore Sensing AS. Il rejoignait le 26 août dernier la ligne d’arrivée, en Irlande, du Challenge Microtransat, deux mois et demi après son départ de Terre-Neuve. « Nous avons prouvé qu’il était possible de le faire », s’est notamment réjoui David Peddie, PDG d’Offshore Sensing.

Quel est le but ? Si le parc automobile commence doucement à voir dans ses rangs quelques voitures autonomes, le milieu maritime n’est pas en reste. S’il ne s’agit ici que d’un petit bateau de moins de 2,4 mètres de long, à plus long terme, navires, cargos ou bateaux de reconnaissance pourraient effectivement se montrer plus « autonomes », réduisant ainsi les coûts inhérents à différents types de mission (transport et recherche, entre autres). « Ces véhicules peuvent faire des choses que vous ne pouvez pas faire avec un véhicule traditionnel, en particulier dans les zones dangereuses, poursuit David Peddie. Le grand avantage est que vous pouvez collecter énormément de données pour un coût très bas » (comptez environ 150 000 euros le voilier).

La santé de notre planète passe avant tout par la celle de nos océans. Si des satellites sont aujourd’hui armés pour collecter un maximum d’informations, avoir de petits « robots » autonomes directement sur le terrain pourrait permettre d’affiner les recherches, ou encore de collecter différents échantillons au milieu de zones où la présence humaine serait à risques.

Notons qu’une vingtaine d’équipes avaient déjà tenté la traversée : toutes ont échoué, certains bateaux se retrouvant coincés dans des filets de pêche, quand d’autres ont tout simplement été perdus de vue.

Source

Articles liés : 

Quel est le nombre maximal de cyclones tropicaux pouvant se former dans l’Atlantique nord au cours d’une année ?

L’océan Atlantique est-il en train de s’agrandir ?

Dans l’Atlantique, les ouragans majeurs s’intensifient de plus en plus rapidement depuis 30 ans