in

Voici le nouveau plus gros volcan bouclier du monde

Crédits : NOAA

Selon une étude, le Pūhāhonu, dont le nom signifie “tortue qui se lève pour respirer” en hawaïen, doit désormais être considéré comme le plus gros volcan bouclier du monde. Vous le retrouverez dans l’archipel d’Hawaï.

À environ 1 100 kilomètres au nord-ouest d’Honolulu, à Hawaï, se distinguent les “Gardner Pinnacles”, deux “pics” de roche se dressant à 52 mètres au-dessus de la surface du Pacifique. Rien d’impressionnant sur le papier. Il s’avère pourtant que ces deux monticules sans prétention sont en réalité les pointes du Pūhāhonu, le volcan bouclier le plus imposant de la planète, selon de récentes analyses.

Un véritable monstre enfoui sous terre

Un volcan bouclier est un type de volcan composé presque entièrement de coulées de lave, qui se caractérise par une forme de dôme large avec des flancs en pente douce. Bon nombre d’entre eux se retrouvent sur la longue chaîne qui s’étendent des îles hawaïennes à l’extrémité orientale de la Russie.

Le Mauna Loa, situé sur la grande île d’Hawaï, a longtemps été considéré comme le plus grand de cette catégorie de volcans. Et pour cause, de sa base sur le fond marin à son sommet, il contient environ 80 000 km cubes de roches. Mais tous les records sont faits pour être battus.

Dans le cadre d’une étude récente publiée dans les Earth and Planetary Science Letters, des chercheurs ont utilisé des détecteurs sonar et gravimétriques pour mesurer l’empreinte topographique du Pūhāhonu depuis ses deux “pinacles” surplombant la mer jusqu’aux roches profondes s’enfonçant à des centaines de mètres sous la croûte terrestre.

Ces analyses ont permis de constater que le Pūhāhonu contient environ 150 000 km cubes de roche, ce qui lui donne un volume quasiment deux fois supérieur à celui de Mauna Loa. En outre, seule une fraction de ce volume – environ 30% – est visible au-dessus du fond marin, soulignent les chercheurs.

volcan
Les “Gardner Pinnacles” vus du ciel. Crédits : Google Maps

Le plus gros… et le plus chaud

En plus de prouver que le Pūhāhonu est le plus grand volcan bouclier du monde, les chercheurs ont découvert qu’il était également le plus chaud.

Dans le cadre de l’étude, l’équipe a en effet examiné plusieurs échantillons d’olivine – un minéral qui se forme lorsque le magma se refroidit et cristallise – prélevés dans diverses parties du volcan. Grâce à ces échantillons, les chercheurs ont été en mesure de déduire la température du magma du volcan avant sa cristallisation : environ 1 700 degrés Celsius, “la plus élevée signalée pour n’importe quel basalte du Cénozoïque“, peut-on lire dans l’étude.

Il a été proposé que les points chauds qui produisent des chaînes de volcans boucliers, comme à Hawaï, subissent un refroidissement progressif sur 1 à 2 millions d’années, avant de “mourir”. “Cependant, cette étude nous apprend que les points chauds peuvent parfois subir des impulsions de production de matière fondue, expliquent les chercheurs. L’une d’elles a créé les îles Midway, et une autre, beaucoup plus importante, a créé le Pūhāhonu“.

Source