in

Voici le Muchu Chhish, le plus haut sommet non exploré du monde !

Vue aérienne du massif du Batura Muztagh Crédits : Brian McMorrow / Wikipedia

Le Muchu Chhish se trouve au Pakistan et il s’agit du plus haut sommet non exploré du monde. Mis à part les alpinistes chevronnés, il y a donc de fortes chances que peu de monde ait entendu parler de ce sommet. Mais pourquoi est-il toujours “vierge” ?

Le dernier haut sommet à conquérir

Avec ses 7 453 mètres d’altitude, le Muchu Chhish est encore loin du toit du monde, l’Everest (8 848 m). Faisant partie du massif Batura Muztagh de la chaîne de Karakoram au nord du Pakistan, le Muchu Chhish est considéré comme étant le plus haut sommet non exploré du monde. En réalité, ce titre appartient au Gangkhar Puensum (7 570 m) depuis 1992. Néanmoins, ce dernier se trouve à la frontière contestée entre la Chine et le Bhoutan. Or, le Bhoutan interdit depuis 1994 toute ascension des sommets de plus de 6 000 m sur son territoire.

Comme le rappelle un article de CNN du 13 novembre 2020, le Pakistan autorise quant à lui l’ascension du Muchu Chhish. Néanmoins, ce dernier est très peu connu. Cela ne veut pas dire que personne ne tente de l’escalader. Il s’agit même d’un rêve pour de nombreux alpinistes, car le Muchu Chhish est le dernier haut sommet à conquérir !

Muchu Chhish
Crédits : Sultanalipassu / Wikipedia

Toutes les expéditions ont échoué

Malheureusement, le fait que le Muchu Chhish soit encore vierge ainsi que sa relative faible notoriété complique la tâche. Effectivement, les infrastructures disponibles afin d’aider à son ascension sont loin de celles présentes sur l’Everest. L’ascension du Muchu Chhish comporte donc une grande part d’exploration et il est assez difficile de savoir ce qu’elle réserve.

“Je pense que la chose la plus importante et la plus intéressante en ce qui concerne les premières ascensions sur des montagnes géantes et éloignées comme celle-ci où vous êtes en gros un astronaute tient juste à cela : atteindre cet endroit d’un autre monde où personne d’autre n’a été. Un autre élément, bien sûr est son énorme défi supplémentaire, car il n’y a pratiquement aucune information sur la façon de mener l’ascension” a déclaré Jason Martin, directeur exécutif de l’American Alpine Institute.

Durant la dernière décennie, le Britannique Tim Oates et son équipe ont tenté cette ascension (en 2014). Toutefois, ils ont été dans l’obligation de rebrousser chemin après la découverte d’un mur de glace inattendu vers 6 000 m. Pour l’intéressé, le succès de ce genre d’expéditions est d’avoir de la chance avec les conditions d’ascension. La toute dernière tentative date de septembre 2020, mais les trois alpinistes tchèques ont échoué en raison d’une avalanche. Le trio s’était arrêté à 6 313 mètres.