in

Voici le dernier prototype Starship de SpaceX

starship s24
Crédits : NASASpaceflight/Bocachicagal

Le prototype de Starship S24 est sorti de son hangar pour effectuer ses premiers tests clés. Si tout se passe comme prévu, ce véhicule pourrait effectuer un vol orbital avant la fin de l’année. La société attend également le feu vert de la FAA.

Un nouveau « suppo géant »

La dernière fois qu’on avait vu un nouveau prototype Starship sortir de l’usine SpaceX de Boca Chica, au Texas, c’était il y a environ neuf mois. Le déploiement du dernier vaisseau de la société, baptisé S24, est un signe potentiel que SpaceX est sur la bonne voie pour effectuer un premier vol orbital plus tard cette année.

Le véhicule a quitté l’usine de Boca Chica jeudi dernier. Il devra passer quelques tests de qualification de base, à savoir des tests de pression et de preuve cryogénique. Si tout se passe bien, S24 sera ensuite envoyé vers le bloc suborbital A pour une évaluation plus approfondie.

« Plutôt que de sauter directement dans des incendies statiques, SpaceX minimisera le risque de défaillance catastrophique en utilisant d’abord des vérins hydrauliques pour simuler la poussée de six moteurs Raptor V2 tandis que les réservoirs en acier et la plomberie de Starship sont refroidis à des températures cryogéniques« , détaille Teslarati. Ce n’est qu’après ces tests de résistance que SpaceX installera de nouveaux moteurs Raptor pour effectuer les tirs statiques.

Notez que le S24 propose quelques nouveautés par rapport aux versions précédentes, telles qu’une section de poussée plus résistante, un nouveau nez ou encore un réservoir de propulseur d’atterrissage amélioré.

Son prédécesseur, le S20, avait fait sa première apparition en août 2021 avant d’être finalement retiré il y a quelques semaines. Le véhicule n’a jamais pris son envol, mais il a subi plusieurs tests de tir statique. Il a également été soigneusement et temporairement empilé sur le propulseur Super Heavy BN4, formant ainsi la plus grande fusée jamais assemblée.

starship
Crédits : Elon Musk/Twitter

SpaceX attend toujours le feu vert

Selon l’évolution des tests, le Starship S24 pourrait rester sur le pad ou être renvoyé à l’usine pour d’autres travaux. Si tout se passe bien, il pourrait ensuite être coiffé au-dessus du Booster 7 qui est également en cours de développement dans les installations de Boca Chica. Ce lanceur a déjà effectué plusieurs tests cryogéniques et est en train d’être équipé de trente-trois nouveaux moteurs Raptor.

Avant son test orbital, SpaceX doit cependant attendre que la Federal Aviation Administration (FAA) termine son examen environnemental. L’installation de Starbase est en effet située sur un terrain sensible sur le plan écologique. Le résultat de cet examen pourrait déterminer le futur du projet dans la région. Le pire scénario pour SpaceX serait une réévaluation environnementale complète du site de Boca Chica, ce qui pourrait prendre des années. Alternativement, la FAA pourrait ne proposer qu’une liste de recommandations facilement résolubles.