in

Voici le cendrier “mange-tout” qui décompose les mégots de cigarette !

Crédits : PuriFungi sur Facebook

Une start-up a mis au point un cendrier capable de décomposer les mégots de cigarette à l’aide d’un champion. Ce type de cendrier a déjà été testé, et pourrait à l’avenir faire l’objet d’une démocratisation.

Les mégots, ce fléau

Il faut le savoir, pas moins de 10 milliards de mégots de cigarette sont jetés chaque jour dans le monde. Ceux-ci finissent très souvent dans la Nature et sont même devenus la principale source de déchets marins. Les mégots sont chargés en acétate de cellulose, une forme de plastique qui peut mettre plusieurs années à se décomposer. Toutefois, ce sont environ 2 500 substances nocives qui sont libérées par ce type de déchet.

Face à cette situation, les solutions et autres initiatives ne sont pas légion. Comme l’explique We Demain dans un article du 3 septembre 2019, la start-up PuriFungi a dévoilé une innovation plutôt originale. Créée par la designeuse franco-belge Audrey Speyer, cette société est à l’origine d’un cendrier “mange-tout” !

Crédits : PuriFungi sur Facebook

Une utilisation en extérieur

Le type de cendrier mis au point par PuriFungi est composé de champignons. Plus précisément, il est question de mycélium, l’ensemble de filaments plus ou moins ramifiés généré par les champignons. Or, ce mycélium s’avère être capable de digérer les mégots ! Lorsque les fumeurs finissent leur cigarette, ces derniers la déposent dans le cendrier – ou plutôt un paillis fait de chanvre et de mycélium. En deux semaines, le mycélium aura colonisé l’ensemble de l’espace et s’occupera de dégrader les mégots à l’aide de ses enzymes. En deux mois, les restes de mégots prennent l’apparence d’une sorte de résine comparable à du polystyrène.

Le cendrier PuriFungi a fait l’objet d’un test lors du festival du Cabaret Vert qui s’est tenu du 22 au 25 août (voir vidéo en fin d’article). Ce type de cendrier pourrait effectivement se retrouver dans tous les festivals et autres concerts ou événements se produisant en extérieur. Le mieux serait encore de fonder des centres de traitements où la plupart des mégots ramassés se retrouvent. Il faut savoir que ce type de cendrier n’est pas recommandé pour une utilisation en intérieur, ce qui exclut une présence dans un salon, par exemple. Le mycélium est malheureusement sensible à l’humidité et peut se mettre à pourrir.

Articles liés :

Cette société dresse des corbeaux à ramasser les mégots de cigarettes

#FillTheBottle : un autre défi pour nettoyer la planète devient viral !

Les mégots de cigarettes nuisent au développement des plantes