in

Voici la toute première voiture fluorescente !

Crédits : Capture vidéo

La nouvelle voiture électrique présentée par le constructeur Nissan a fait le buzz sur internet. En réalité, l’engouement autour du véhicule concerne son revêtement un peu spécial.

« Il faut prendre du recul, cette voiture est radioactive » indiquait le magazine canadien The Verge ce 12 février 2015.

Le constructeur japonais Nissan a récemment présenté une nouvelle version de son récent modèle de voiture électrique : la Leaf. Cette dernière est recouverte d’une peinture fluorescente, elle brille durant la nuit. Seul ce prototype affiche pour l’instant ce genre de peinture chez Nissan.

En réalité, il s’agit d’un revêtement spécial qui capte les rayons UV pendant la journée pour ensuite les restituer sous forme de lumière pendant un laps de temps allant de 8 à 10 heures. Cette peinture d’une durée de vie de 25 ans selon Nissan, est basée sur la technologie du Starpath et s’applique par le biais d’un spray à base d’aluminate de strontium.

Certains journaux comme Le Figaro pensent que le choix de restreindre la visibilité de ce revêtement à la Leaf, donc un véhicule électrique, est un non-sens. En effet, selon des études émanant de la firme japonaise elle-même, 89 % des propriétaires de Leaf rechargent leur voiture pendant la nuit, relativisant fortement l’utilité de la technique de luminescence pour ce genre de véhicule.

Aucune date de commercialisation pour cette nouvelle Leaf n’a été communiquée tandis que Nissan plancherait désormais sur un programme de voiture autonome en collaboration avec la Nasa pour les 5 prochaines années.

Sources : Tribune de GenèveL’Usine NouvelleLe Figaro