in

Voici la première radiographie couleur 3D d’un corps humain

Voici sans doute la première radiographie 3D en couleur d'un poignet accompagné de sa montre-bracelet ! Crédits : MARS Bioimaging Ltd

Des chercheurs de Nouvelle-Zélande ont élaboré la toute première radiographie couleur en trois dimensions. La technique développée ici pourrait permettre de formuler des diagnostics médicaux plus précis.

Ce nouveau système basé sur la radiographie en noir et blanc traditionnelle intègre la technologie de suivi des particules qu’utilise le Grand collisionneur de hadrons (LHC). Cet accélérateur de particules mis en fonction en 2008 dans la région frontalière entre la France et la Suisse est géré par l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

« Cette technique d’imagerie par rayons X couleur pourrait produire des images plus claires et plus précises et aider les médecins à donner des diagnostics plus précis à leurs patients », a affirmé le CERN dans un communiqué du 10 juillet 2018.

Nommée Medipix, cette technique prend en quelque sorte une photo tout en détectant et en comptant les particules subatomiques individuelles lorsque celles-ci entrent en collision avec des pixels, ou encore lorsque l’obturateur électronique de l’appareil est ouvert.

« Les couleurs représentent différents niveaux d’énergie des rayons X tels qu’ils sont enregistrés par le détecteur et identifient ainsi différents composants tels que les marqueurs de graisse, d’eau, de calcium ou encore de maladie. »

Le résultat donne des images HD et à fort contraste, d’une qualité égalée par aucun autre appareil d’imagerie. Le scanner en question baptisé Spectral CT est produit par la société MARS Bioimaging Ltd, et des chercheurs des universités d’Otago et de Canterbury (Nouvelle-Zélande) ont procédé à la première radiographie couleur 3D d’un corps humain.

Un premier essai clinique sur des patients en orthopédie et en rhumatologie devrait avoir lieu en Nouvelle-Zélande dans un avenir proche, ce qui devrait être le premier pas vers une démocratisation de ce type d’appareil pour les diagnostics médicaux.

Sources : CnetSciences et Avenir

Articles liés :

Bienvenue dans l’ère de la “chirurgie augmentée” !

Visualiser ses propres organes en réalité virtuelle est désormais possible

Des implants imprimés en 3D permettent à des nerfs de repousser