in

Voici la plus petite planète naine du Système solaire

Crédits : ESO / P. Algorithme Vernazza et al./MISTRAL

Une étude récente suggère que l’astéroïde Hygie pourrait finalement être classé comme une planète naine. Si tel est le cas, ce serait alors la plus petite planète du Système solaire.

Entre les orbites de Mars et Jupiter se trouve la grande ceinture d’astéroïdes. Vous y retrouverez plusieurs millions d’objets. Certains sont de la taille d’un grain de poussière, d’autres de plusieurs kilomètres de diamètre. À l’intérieur se trouvent également de plus gros objets. La planète naine Cérès est le plus imposant suivi des astéroïdes Vesta et Pallas. Hygie arrive en quatrième position.

D’astéroïde à planète naine

Jusqu’à présent, nous pensions que Hygie était un astéroïde, mais des observations faites avec l’instrument SPHERE, installé sur le Very Large telescope, viennent de révéler une forme plus sphérique qu’on ne le pensait. Sur la base de ces nouvelles données, les chercheurs suggèrent que nous devrions donc reclasser l’objet.

Grâce aux capacités uniques de l’instrument SPHERE sur le VLT, qui est l’un des systèmes d’imagerie les plus puissants au monde, nous avons pu résoudre la forme d’Hygie qui s’avère presque sphérique“, confirme Pierre Vernazza du Laboratoire d’astrophysique de Marseille. “Grâce à ces images, Hygie doit être reclassée comme une planète naine. C’est à ce jour la plus petite du système solaire“.

Hygie satisfait en effet toutes les conditions requises pour être classée comme telle. L’objet tourne autour du Soleil, ce n’est pas une lune (il n’appartient à aucune planète) et il n’a pas nettoyé le voisinage autour de son orbite. En outre, nous savons maintenant qu’il est suffisamment massif pour que sa propre gravité lui donne une forme sphérique.

Ces nouvelles observations ont également permis aux astronomes de préciser le diamètre de l’objet : 430 kilomètres. À titre de comparaison, Pluton, la plus grande des planètes naines, mesure 2 400 km de diamètre.

planète naine
Crédits : Vernazza et coll., Nature Astronomy, 2019

Un violent impact il y a 2 milliards d’années

Autre surprise, aucun grand cratère d’impact n’a été repéré sur Hygie. L’objet est pourtant le plus grand membre de l’une des plus grandes familles d’astéroïdes (près de 7 000 membres) tous issus du même organisme parent. On pense que cette famille s’est formée il y a environ 2 milliards d’années lorsqu’un impact a pulvérisé le parent de Hygie.

Les astronomes s’attendaient donc à voir de grandes cicatrices à la surface, comme sur Vesta par exemple. Néanmoins, seuls deux petits cratères ont été repérés.

Pour expliquer ces résultats, les chercheurs suggèrent que cet “organisme parent” aurait essuyé une collision frontale avec un objet de 150 km de diamètre. Cette attaque de front a pulvérisé des millions de petits débris, mais la masse principale de l’objet s’est rapidement mise à fondre sous l’effet de la chaleur avant de s’effondrer. En se refroidissant et en se durcissant, une sphère presque parfaite s’est alors dessinée.

Source

Articles liés :

La Lune a-t-elle été heurtée par une planète naine ?

Dites bonjour au “Gobelin”, une nouvelle planète naine découverte au sein même de notre Système solaire

La planète naine Cérès pourrait abriter un océan « gelé » sous sa surface