in

Voici la baie de Goji, le superfruit venu de Chine !

Crédits : SEMSEMS / Pixabay

Dans la liste très fournie des “superaliments”, nous retrouvons plusieurs “superfruits”. Parmi eux, la baie de Goji originaire de Chine, et présentée comme étant bénéfique pour la santé malgré quelques controverses.

Qu’est-ce que la baie de Goji ?

La notion de superfruit – provenant de celle de superaliment – est originaire des États-Unis. Elle désigne un fruit ayant des valeurs nutritionnelles exceptionnellement riches en comparaison à celles d’un fruit classique. Il est également question d’une forte teneur en antioxydants. Dans la liste des superfruits, nous retrouvons notamment la grenade, l’acérola, le durian, la canneberge ou encore la baie de Goji.

Originaire et principalement produite dans la région autonome du Ningxia (Chine), la baie de Goji est la dénomination commerciale de la baie du lyciet commun (Lycium barbarum) et du lyciet de Chine (Lycium chinense). Il s’agit là des deux espèces de Lycium (sur 70) faisant l’objet d’une commercialisation mondiale. La baie de Goji est petite, rouge, allongée et légèrement sucrée. La plupart du temps, on la trouve sous forme séchée, mais elle existe parfois en jus au sein d’un mélange avec d’autres fruits.

baie de goji arbre
Des baies de Goji sur l’arbre (Lycium barbarum).
Crédits : Lotus Johnson/Flickr

Superfruit, oui mais controversé

Comme l’explique Consoglobe, la baie de Goji a du succès en Europe pour ses qualités diététiques et nutritives hors du commun. Elle contient notamment 5 caroténoïdes – dont le bêta-carotène, pigment végétal précurseur de la vitamine A. Ce dernier aurait la capacité de réduire de 25 % les risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et ralentir le déclin cognitif. Citons également la présence de 8 polysaccharides (famille des glucides), un carburant pour l’organisme capable de réguler et stimuler les systèmes immunitaire et cardio-vasculaire. La baie de Goji contient aussi de nombreuses vitamines (B1, B2, B6, C et E) et nutriments, à savoir pas moins de 18 acides aminés (dont 8 essentiels) et 21 oligo-éléments. Par ailleurs, la teneur de phytostérols de cette baie serait capable de réguler la tension artérielle tout en diminuant le taux de cholestérol.

Il faut savoir que si la baie de Goji est à la mode, cette dernière est également sujette à controverse. En 2010, le reportage Baies de Goji : nouveau remède-miracle ? de la chaîne suisse RTS évoquait plusieurs points en défaveur du fruit. Selon certains scientifiques, la baie de Goji fait l’objet d’un engouement davantage lié au marketing qu’à la science. Ses bienfaits seraient surévalués et elle contiendrait autant de vitamines que des fruits simples comme la pomme ou l’orange. Par ailleurs, des traces de pesticides – supérieures aux normes européennes – ont été retrouvées dans des baies séchées d’importation. Il s’agit de l’Acetamiprid, un insecticide que l’on utilise pour lutter contre les pucerons.