in

Ce gratte-ciel d’un nouveau genre pourrait être construit dans un séquoia géant !

Crédits : iStock

The Monument of Giant est un concept de gratte-ciel bâti dans un séquoia géant creusé et retiré de son bois pourri. Ce projet visionnaire a donc pour but d’éviter que ces arbres ne tombent tout en mettant sur pied un espace original afin d’y installer des populations.

Le concours Evolo récompense chaque année des visions innovantes de la construction de gratte-ciel privilégiant l’ingéniosité dans l’usage des nouvelles technologies, des matériaux, ainsi que l’organisation spatiale et la relation de l’édifice avec l’environnement. L’édition 2017 a déjà réservé quelques surprises avec le gratte-ciel auto-imprimable, le gratte-ciel composé d’usines empilées, la ferme gratte-ciel ainsi que le gratte-ciel écologique flottant destiné à guérir la planète !

Les designers sud-coréens Ko Jinhyeuk, Cheong Changwon, Cho Kyuhung et Choi Sunwoong ont eu une idée surprenante : creuser les séquoias pourris et remplir leur vide avec un gratte-ciel empêchant l’arbre de tomber. En effet, le système de racines des séquoias est si peu profond que la situation devient rapidement propice à l’effondrement.

Les créateurs désirent ouvrir la voie à « une nouvelle approche architecturale de la coexistence humaine avec la nature », et ce, « sans entraver le paysage à couper le souffle » offert par ces arbres originaires de la Sierra Nevada, célèbre chaîne montagneuse de Californie. Le gratte-ciel installé dans l’arbre incarnerait alors un « organe artificiel pour remplacer les troncs endommagés ».

(Crédit image : eVolo)

Le bâtiment serait donc vraiment destiné à soutenir l’arbre par le biais d’un noyau structurel ainsi que d’une sorte de cage extérieure en forme de treillis présente juste derrière l’épaisse écorce.

(Crédit image : eVolo)

Bien que nous manquons de détails à ce sujet, l’alimentation en eau copierait la méthode de collecte naturelle de l’arbre et partirait alors du sol. Par ailleurs, de nombreuses plateformes constitueraient autant d’espaces propices à l’éducation, à la présence de laboratoires, d’expositions, ainsi que des points d’observation.

(Crédit image : eVolo)

Les séquoias peuvent atteindre une hauteur de 50 à 85 mètres et un diamètre de 6 à 8 mètres. Parler ici de gratte-ciel est donc un peu exagéré, mais nous ne pouvons pas en vouloir à ces arbres millénaires de ne pas être plus imposants : ce sont déjà les plus grands de la planète !

Les concepteurs désirent sensibiliser sur la déforestation et indiquent que leur projet est une sorte d’antidote à la détérioration de l’environnement. Chacun se fera son opinion à ce sujet, mais le concept a tout de même le mérite de mettre en lumière ce problème mondial. En tout cas, si le projet The Monument of Giant a reçu la mention honorable du concours eVolo, ce n’est sûrement pas par hasard.

Sources : DezeenInhabitat