in

Voici Graham, l’homme parfait pour survivre aux accidents de la route

Crédits : Capture vidéo

Une artiste australienne a fabriqué, avec l’aide des autorités australiennes relatives aux transports, un homme artificiel qui aurait la morphologie idéale de l’homme parfait capable de résister à un accident de voiture. Cette création est au cœur d’une campagne de sensibilisation de la sécurité routière locale.

Notre corps s’avère être extrêmement fragile en cas d’accident de la route, au vu des forces susceptibles de l’impacter, à tel point que même l’homme le plus fort au monde ne pourrait en sortir indemne, peu importe la vitesse. En France, la sécurité routière martèle les usagers de messages publicitaires télévisuels pouvant choquer les plus sensibles. En Australie, les autorités semblent avoir un peu plus d’imagination.

La sécurité routière de l’état australien de Victoria vient de lancer une campagne de sensibilisation et a suscité la collaboration de plusieurs spécialistes afin de réaliser Graham, l’homme « parfait pour les accidents de la route ». Ainsi, David Logan (expert en accidents de la circulation), Christian Kenfield (chirurgien traumatologique) et Patricia Piccinini (sculptrice) ont travaillé ensemble sur ce projet atypique.

Le trio a imaginé quel corps humain résisterait le mieux à un accident de la route. Pas de méprise, Graham n’est pas prévu pour prendre la place des fameux « cobayes » utilisés lors des crash-test, mais pour être exposé dans plusieurs musées australiens.

Graham a été réalisé en silicone, résine, fibre de verre et comporte des poils humains. Son corps est néanmoins difforme et n’est pas un modèle d’esthétique. En effet, il a une tête énorme, un nez plat, une peau très épaisse et n’a pas de cou. Cependant, ses genoux se plient dans n’importe quel sens et son buste comporte une multitude de tétons, faisant en quelque sorte office d’airbags. Concernant le cerveau, il faut savoir que lors d’un accident, celui-ci se cogne aux parois du crâne. Celui de Graham est maintenu plus fermement par une présence accrue de ligaments et de fluide.

Bien que Graham ne sera pas utilisé lors de crash-tests, il a été étudié pour montrer quelle forme notre corps devrait avoir pour assurément survivre à un accident de la route en tant que passager ou conducteur d’un véhicule. Maintenant, si l’on imagine un homme ayant le corps de Graham circuler en tant que piéton, dans le cas où ce dernier serait percuté par une voiture, les conséquences seraient les mêmes que pour n’importe quel autre être humain.

Voici une vidéo réalisée et publiée par BBC News :

Sources : BBC NewsRTBFLe Dauphiné Libéré