in

Voici la galaxie la plus lointaine jamais observée

Crédits : NASA, ESA, P. Oesch and I. Momcheva (Yale University), and the 3D-HST and HUDF09/XDF teams

(Avec The SpaceTimes) Une équipe internationale d’astronomes vient de révéler que la galaxie EGS-zs8-1 est située à 13,1 milliards d’années-lumière de la Terre. Une distance qui en fait donc, à ce jour, la galaxie la plus lointaine jamais observée.

Dans une étude publiée le 5 mai dans la revue Astrophysical Journal Letters, une équipe internationale d’astronomes dirigée par l’astronome américain Pascal Oesch révèle le nom de la galaxie la plus éloignée de la Terre. Il s’agit de la galaxie EGS-zs8-1, située à 13,1 milliards d’années-lumière.

Cette galaxie était déjà connue des astronomes puisqu’elle fut découverte grâce aux télescopes Hubble et Spitzer, mais sa distance par rapport à la Terre n’avait jamais été mesurée. C’est désormais chose faite, l’équipe d’astronomes ayant utilisé l’instrument MOSFIRE de l’Observatoire de Keck (Hawaï, États Unis) pour mesurer cette distance qui est donc de 13,1 milliards d’années-lumière. « Chaque confirmation ajoute une nouvelle pièce au puzzle de la manière dont se sont formées les premières générations de galaxies », déclare Pieter Van Dokkum, co-auteur de l’étude et astronome à l’Université de Yale (États Unis).

Observer la galaxie EGS-zs8-1 revient donc à regarder très loin dans le passé, pendant la jeunesse de l’Univers, la lumière émise par cette galaxie ayant été produite il y a 13,1 milliards d’années, à savoir seulement 670 millions d’années après le Big Bang qui a eu lieu il y a 13,77 milliards d’années. La masse de la galaxie EGS-zs8-1 équivaut à environ 15 % de la masse de la Voie lactée, notre galaxie, et elle a pour particularité la fabrication très rapide d’étoiles, environ 80 fois plus rapidement que notre Voie lactée.

Avec cette découverte, on imagine l’impatience des astronomes quant au lancement du télescope spatial « Webb », qui remplacera Hubble en 2018, 100 fois plus puissant et qui permettra de remonter encore plus loin dans le temps.

Source : jds

– Crédits photo : NASA, ESA, P. Oesch and I. Momcheva (Yale University), and the 3D-HST and HUDF09/XDF teams