in

Voici pourquoi vous devriez sautiller deux minutes par jour

Crédits : iStock

Une nouvelle étude scientifique suggère de sautiller deux minutes chaque jour, une activité qui réduirait le risque de fracture en consolidant les os, selon les chercheurs.

En France par exemple, on rapporte chaque année environ 60.000 fractures vertébrales, 50.000 fractures du col du fémur ainsi que 35.000 fractures du poignet. Elles sont toutes en partie la conséquence de l’ostéoporose, une maladie caractérisée par une perte de la résistance osseuse, selon la Société française de rhumatologie (SFR) et qui touche autant les hommes que les femmes.

L’étude en question a été menée par l’Université de Loughborough au Royaume-Uni. Les scientifiques ont pu découvrir cette relation en testant 34 volontaires de sexe masculin dont l’âge se situe entre 65 et 80 ans. Séparés en deux groupes, les participants étaient soit chargés d’effectuer des exercices quotidiens de sautillement, soit placés dans un groupe de contrôle qui ne pratiquait aucune activité physique. Afin de ne pas altérer les résultats, les cobayes avaient reçu comme consigne de ne rien modifier de leurs habitudes de vie, notamment alimentaires. Il s’agissait enfin de mesurer la densité des os à l’aide de scanners de tomodensitométrie.

La masse osseuse, pour le cas du groupe de sautilleurs, a augmenté de 7 % maximum suivant les cas. En comparaison avec l’autre groupe, leur densité était donc plus importante, à la fois concernant la couche périphérique de l’os (cortex osseux) mais également pour l’os spongieux, la partie poreuse de l’os.

Cette amélioration de la densité osseuse s’est également révélée dans les parties les plus assujetties aux fractures : « Les fractures de la hanche font partie des problèmes de santé publique majeurs chez les seniors, ce qui entraîne des coûts économiques et sociaux considérables » selon le Dr Sarah Allison, principale meneuse de l’étude, pour The Telegraph du 11 septembre 2015.

Les scientifiques prévoient qu’avec cette avancée, il sera plus aisé de prévenir l’ostéoporose, à la fois dans le cadre de la prévention, mais aussi quant à sa prise en charge. Ils préconisent également de se mettre au sautillement régulier de manière progressive plutôt que de façon brutale.

Sources : The TelegraphMetroNewsLe Parisien