in

Voici Blue, le robot qui réalise vos tâches du quotidien (comme plier le linge) !

Crédits : capture YouTube / UC Berkeley

Des chercheurs américains ont affirmé avoir mis au point un robot boosté à l’IA, qualifié de low cost et fiable d’un point de vue sécurité. Selon les meneurs du projet, le robot Blue pourrait être un modèle à suivre pour les prochaines générations de robot.

Capable d’effectuer les tâches du quotidien

Dans son communiqué publié le 9 avril 2019, l’Université de Californie à Berkeley (États-Unis) a présenté son robot baptisé Blue. Dans la vidéo présente en fin d’article, il est possible de voir ce robot doté d’une IA effectuer quelques tâches présentes dans le quotidien des humains : préparer du café, placer des fleurs dans un vase, ou encore plier du linge.

Les chercheurs comparent leur création à l’Apple II (1977), qui n’est autre que l’un des premiers ordinateurs personnels au monde fabriqué à grande échelle. Il s’agit selon eux d’une plateforme à faible coût ayant permis le développement et l’apparition des autres ordinateurs grand public sur le marché. À l’heure où les robots sont de plus en plus capables d’apprendre de nouvelles tâches, le robot low cost Blue pourrait contribuer aux recherches à venir.

Crédits : capture YouTube / UC Berkeley

Bon marché et sans danger

Le but des chercheurs est de réconcilier le développement de l’IA et des robots qui aujourd’hui, se fait de manière séparée. Les recherches portant sur l’IA progressent par exemple sur les jeux vidéo et la reconnaissance d’objet. Quant aux robots, il est souvent question de prototypes de recherche onéreux non conçus pour fonctionner avec une IA, et de robots industriels ne tolérant aucun imprévu. Ainsi, le bras robotique Blue coûterait dix fois moins cher qu’un robot industriel. De plus, celui-ci pourrait être piloté via un casque de réalité virtuelle où contrôlé par une IA. Il s’agirait donc ici d’un moyen très accessible financièrement de soutenir la recherche concernant les robots fonctionnant avec l’IA.

Outre ses avantages économiques, le robot Blue ne présenterait aucun danger pour les humains. Selon les chercheurs, la machine peut être manipulée directement – en la tirant ou en la poussant – lorsqu’il s’agit de travailler côte à côte. Les travailleurs humains pourraient également apprendre à Blue de nouvelles tâches en lui faisant des démonstrations plutôt qu’en le programmant.

L’équipe responsable du projet a créé une start-up baptisée Berkeley Open Arms, destinée à commercialiser le robot Blue. Un des arguments les plus intéressants : sa polyvalence. En effet, le robot serait compatible avec n’importe quelle plateforme équipée d’un logiciel d’intelligence artificielle !

Sources : IEEE SpectrumThe Verge

Articles liés :

Jeux olympiques 2020 : Toyota présente deux nouveaux robots !

Voici Digit, le robot bipède livreur de colis !

Corée du Sud : un musée de la robotique fabriqué par des machines !