in

Visionner des documentaires sur la nature agit positivement sur le bien-être

Crédits : PxHere

Une étude britannique vante les mérites des documentaires ayant pour thème la nature. Selon les chercheurs, ces productions auraient un pouvoir apaisant. Or, leur visionnage pourrait s’avérer utile, notamment pour les personnes en séjour à l’hôpital.

Une expérience sous plusieurs formes

Plusieurs études ont déjà démontré que le fait de se balader dans la nature a des avantages. Chaque fois, les conclusions évoquent des bienfaits sur la santé et le bien-être. Dans un communiqué du 14 octobre 2020, une équipe de l’Université d’Exeter (Royaume-Uni) a mené une étude sur les bienfaits potentiels des documentaires sur la nature.

Les chercheurs ont mené une expérience sur 96 volontaires. Ces derniers ont tout d’abord visionné une vidéo montrant une personne décrivant son travail au sein d’une société de fournitures de bureau. Il s’agissait ici d’un contenu volontaire ennuyeux. Ensuite, les volontaires ont regardé un épisode de Blue Planet II, une série naturaliste diffusée sur la chaîne BBC. Les images montraient les dessous d’un magnifique récif corallien.

Il faut savoir que les directeurs de l’étude ont proposé l’expérience sous trois formes différentes. Citons une diffusion au moyen d’une télévision HD et une autre à l’aide d’un casque VR (vidéo à 360°). Le dernier moyen de diffusion était également un casque VR, mais ce dernier présentait des graphismes interactifs.

corail
Crédits : Pixnio

Une utilisation dans les hôpitaux

Selon les résultats, toutes les méthodes de visualisation minimisaient les sentiments négatifs tels que la tristesse et réduisaient considérablement l’ennui. Toutefois, l’expérience de réalité virtuelle interactive a généré des effets plus intenses que les autres. En effet, celle-ci a augmenté les sentiments positifs tels que le bonheur chez les volontaires. Cette expérience a aussi intensifié la manière dont les volontaires se sentaient connectés à la nature en général. Selon les chercheurs, la VR à 360° permet uniquement aux téléspectateurs d’observer l’environnement virtuel. Dans le cas de la VR immersive, les volontaires peuvent influencer activement l’environnement virtuel à l’aide de contrôleurs.

“Nos résultats montrent que le simple fait de regarder la nature à la télévision peut aider à améliorer l’humeur des gens et à lutter contre l’ennui” a déclaré Nicky Yeo, principale directrice de l’étude.

La pandémie actuelle de Covid-19 engendre des épisodes de confinement ou de couvre-feu selon les régions. En France par exemple, la deuxième vague envoie de nombreuses personnes à l’hôpital avec un risque de saturation. Le potentiel thérapeutique de la nature à travers les documentaires pourrait dans un avenir proche être exploité dans les hôpitaux, mais aussi par les particuliers.