in

Vietnam : un homme condamné à de la prison pour avoir propagé la Covid-19

Crédits : Tho-Ge/Pixabay

Au Vietnam, un homme a été condamné à cinq ans de prison. Le motif : après avoir enfreint les règles strictes de quarantaine appliquées dans le pays durant la pandémie, ce dernier aurait contracté la maladie dans une grande ville avant de contaminer huit personnes dans son village natal. L’une de ces personnes est décédée.

Un homme de 28 ans originaire de la province de Ca Mau, au Vietnam, vient d’être condamné à une amende équivalente à 780 euros et à cinq ans de prison pour «propagation de maladies infectieuses dangereuses», selon l’agence de presse vietnamienne, relayée par ABC News. Le Van Tri, son nom, s’était rendu à Ho Chi Minh-Ville en plein confinement avant de retourner chez lui à Ca Mau début juillet. Selon les règles en vigueur, l’homme aurait dû se mettre en quarantaine pendant 21 jours, ce qu’il n’a pas fait. Il a ensuite été testé positif au Covid-19 le 7 juillet, avant de contaminer huit personnes, dont une est décédée le 7 août dernier, ont révélé les opérations de traçage.

Rappelons que ce n’est pas une première au Vietnam. Récemment, un homme de 32 ans de Hai Duong, dans le nord du pays, a également été condamné à 18 mois de prison en juillet pour le même motif.

Le Vietnam a tenu tant qu’il pouvait

Il y a encore quelques mois, le Vietnam s’en sortait bien face au virus avec un nombre de cas enregistrés extrêmement faible (environ 1500 cas recensés en 2020). Ces résultats ont été mis au crédit des mesures de santé publique robustes (tests, quarantaine, recherche des cas contacts, restrictions strictes aux frontières).

Malheureusement, le nombre de contaminés a commencé à se multiplier dès la fin mai 2021, notamment à Ho Chi Minh-Ville. Depuis, le Vietnam peine à contenir l’épidémie, enregistrant plus de 12 000 nouveaux cas et plus de 300 nouveaux décès rien que lundi (6 septembre). Au total, plus de 536 000 personnes ont officiellement contracté le virus et 13 385 ont succombé à la maladie, la grande majorité au cours de ces derniers mois.

Alors que le Vietnam faisait auparavant partie d’une petite poignée de pays poursuivant une stratégie dite de zéro covid, le gouvernement a récemment abandonné cette stratégie et a déclaré qu’il essaierait de “vivre avec le virus”.

vietnam
Crédits : Helenisme22/Pixabay

Le pays, comme beaucoup d’autres à faible revenu, a eu du mal à obtenir ses premiers vaccins. Si plus de 20 millions de personnes ont d’ores et déjà reçu leur première dose (99 millions d’habitants au Vietnam), seuls 2,8 % de la population est entièrement vaccinée à ce jour. La campagne devrait néanmoins s’accélérer. Le pays va en effet bientôt recevoir vingt millions de doses de vaccin Sputnik V fabriqué par la Russie, a annoncé le gouvernement samedi.