in

Vietnam : découverte d’une nouvelle espèce de serpent !

Crédits : Public Domain / Wikipedia

Particulièrement discrètes, les espèces de serpent du genre Achalinus sont rarement observées. Et pourtant, des herpétologistes ont récemment découvert une toute nouvelle espèce dans le nord du Vietnam. Celle-ci fera l’objet d’autres études pour une meilleure compréhension mais également afin de déterminer s’il s’agit d’une espèce menacée.

Une nouvelle espèce

Les espèces de serpent du genre Achalinus se rencontrent en Asie de l’Est et en Asie du Sud-Est. Parmi les 13 espèces connues, il en existe 6 rien qu’au Vietnam dont 3 endémiques. Leur principale particularité concerne leurs écailles : celles-ci ne s’imbriquent pas. Par ailleurs, ces serpents sont de nature discrète si bien qu’il existe très peu d’études à leur sujet. Dans une de ces rares études, publiée dans la revue BioOne Complete le 7 décembre 2020, des chercheurs étasuniens et vietnamiens disent avoir découvert une nouvelle espèce du genre Achalinus.

Il s’agit d’une 14e espèce nommée Achalinus zugorum par les chercheurs, afin d’honorer George et Patricia Zug, deux herpétologistes de renom ayant grande fait avancer la discipline. En effet, ces deux scientifiques étasuniens sont des modèles pour de nombreux experts et ont soutenu de nombreux pairs dans leurs recherches.

serpent
Crédits : Vietnam Academy of Science and Technology / BioOne Complete

Un inconnu potentiellement en danger

Selon les meneurs de l’étude, le spécimen prélevé dans le district de Bac Mê (Vietnam) se distingue morphologiquement des autres espèces déjà connues. Celui-ci comporte 28 dents de taille identique, alors que chez les autres espèces, les dents s’élargissent dans la gueule, et ce de manière progressive. La nouvelle espèce s’identifie également avec ses écailles dorsales elliptiques. Pour l’heure, les herpétologistes ne savent pas grand chose de cet Achalinus zugorum, notamment en ce qui concerne les comportements et le régime alimentaire. Ainsi, de nouvelles études devraient se pencher sur l’animal afin d’en savoir davantage.

Par ailleurs, rien ne permet d’affirmer formellement que l’espèce en question est en danger ou non. Néanmoins, ceci ne serait pas une grande surprise puisque cette zone du Vietnam est impactée par l’exploitation forestière, l’expansion agricole ainsi que le développement urbain. Les meneurs de l’étude préconisent donc de placer cette espèce dans la catégorie Data Deficient (« données insuffisantes ») de la Liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Ce classement permet de signaler un manque de données, tout en suggérant que l’espèce fait déjà face à des menaces connues. Autrement dit, il incombera de s’occuper du cas de cet Achalinus zugorumson, alors qu’il n’est pas rare que des espèces s’éteignent peu de temps après leur découverte.