in

Vidéos : L’impressionnante entrée en éruption du volcan de Fuego au Guatemala

Capture vidéo Twitter

Hier, le volcan de Fuego est entré en éruption au Guatemala. L’explosion et les retombées de cendres ont déjà fait de nombreuses victimes. Plus d’une centaine de personnes sont portées disparues et des milliers ont dû être évacuées en urgence. 

Le volcan de Fuego culmine à 3 763 mètres au Guatemala en Amérique du Sud. Il est situé aux environs de la ville d’Antigua et juste à côté d’un autre volcan : l’Acatenango. Cependant, contrairement à son voisin, le mont Fuego est l’un des volcans les plus actifs de la planète durant ces dernières années. En effet, il est en phase éruptive depuis 2002 avec des jets de cendres à plus de 3 kilomètres en 2012. 

Depuis le début de l’année, le mont Fuego est déjà entré en éruption deux fois. La première a eu lieu en février dernier. Mais les colonnes de cendres rejetées à plus de 2200 mètres de haut ce 3 juin 2018, ont eu des conséquences catastrophiques. En effet, on compte déjà 25 morts et une vingtaine de blessés. En plus de la perte humaine, ce sont des milliers de réfugiés de la ville d’Antigua qui ont précipitamment quitté leurs foyers afin d’être évacués en urgence. Ces réfugiés sont composés de populations locales de la ville et des villages alentours, mais aussi de touristes – la ville et le volcan constituent le premier site touristique du pays. La fermeture immédiate de l’aéroport international La Aurora a aussi été ordonnée. 

Cependant, les conséquences sont plus graves et dépassent le rayon des quelques kilomètres autour du volcan. Le mont Fuego est un volcan gris. Ce type de volcan, en opposition au volcan rouge, est un volcan explosif qui émet des nuages de cendres (ou nuées ardentes) pouvant atteindre des centaines de kilomètres-heure lors des explosions. Celles-ci sont toxiques pour l’homme et ont contaminées l’eau et les cultures environnant le mont Fuego. Selon la protection civile, c’est 1,7 million de personnes qui vont être affectés par les nuages de cendres issus de l’éruption. 

Petite précision pour mieux comprendre la dangerosité potentielle de ce volcan : le mont Vésuve, à côté de Naples en Italie est lui aussi un volcan gris. Il est à l’origine de la destruction des villes antiques suivantes : 

  • Pompéi
  • Herculanum
  • Oplontis
  • Stabies

Le bilan actuel des victimes est en suspend. En effet, les recherches pour retrouver les disparus se sont arrêtées dans la nuit de dimanche à aujourd’hui. Cela est dû au danger de mener les recherches dans le noir, mais celles-ci ont repris ce matin. 

Sources : 20minutes – francetvinfo

Articles reliés : 

À quoi s’attendre si le volcan indonésien explose ?

Les super-éruptions volcaniques se produisent plus fréquemment que ce qu’on pensait

La spectaculaire éruption volcanique du mont Sinabung vue depuis l’espace