in

Vidéo : revivez le premier vol commercial de Virgin Galactic dans l’espace

Crédits : Virgin Galactic

Richard Branson et son équipe se sont envolés avec succès dans l’espace à bord du VSS Unity ce dimanche, marquant le premier vol habité officiel (hors essais) de la société Virgin Galactic. Il s’agit d’un grand coup sur la scène du tourisme spatial.

Branson, 70 ans, et cinq de ses coéquipiers de sa société de tourisme spatial Virgin Galactic, ont profité d’une vue incroyable sur notre planète ce dimanche. Le voyage n’aura duré qu’une quinzaine de minutes en tout et pour tout, soit à peu près aussi longtemps que le premier vol spatial américain d’Alan Shepard en 1961, mais il en valait la peine. “Dix-sept ans de travail acharné pour nous amener jusqu’ici“, a déclaré Branson de retour sur la piste après avoir serré sa femme, ses enfants et ses trois petits-enfants dans ses bras.

Les étapes du vol

Devant un parterre de 500 personnes, le VSS Unity, un avion suborbital, a d’abord été transporté en haute altitude par son avion porteur à double fuselage, le WhiteKnightTwo, avant d’être largué à environ treize kilomètres d’altitude.

Détaché, le vaisseau a ensuite enclenché son moteur pour poursuivre sa montée, atteignant plus de Mach 3, soit trois fois la vitesse du son, alors qu’il perçait le bord de l’espace. L’équipage, composé de deux pilotes et de quatre spécialistes de mission, a finalement atteint les 88 kilomètres d’altitude. Tous ont pu se détacher de leur siège pour flotter environ quatre minutes en apesanteur et admirer la courbure de la Terre depuis l’un des douze hublots de la cabine.

Le VSS Unity a ensuite entamé sa descente en planant, avant de poser sans encombre sur la piste du Spaceport America, une base spatiale construite dans le désert du Nouveau-Mexique, à environ 09 h 40 heure locale. La vidéo ci-dessous concentre les différentes étapes du vol :

Virgin ouvre la voie

Virgin Galactic prévoit deux nouveaux vols d’essai avant d’entamer le début de ses opérations commerciales régulières en 2022. À terme, la société ambitionne de mener environ 400 vols par an depuis Spaceport America. Plus de 600 réservations de futurs touristes spatiaux auraient déjà été enregistrées, chaque billet coûtant environ 250 000 dollars pièce.

Tous les regards sont désormais tournés vers le New Shepard, développé par la société Blue Origin, dont le lancement est prévu pour le 20 juillet prochain. Pour cette inauguration, Jeff Bezos lui-même sera de la partie avec son frère, Mark Bezos. Wally Funk (82 ans), membre du programme privé “Mercury 13” pour les femmes dans les années 1960, fera également ses premiers pas dans l’espace.