in

VIDÉO : une invasion de chauves-souris dans une ville australienne !

Crédits : capture YouTube / Nine News Australia

Une petite ville située dans l’est de l’Australie a récemment été touchée par une invasion de chauves-souris. Des centaines de ces animaux se regroupent depuis plusieurs semaines. Cela engendre des problèmes de sécurité mais également de santé, en pleine épidémie de coronavirus chinois.

Une véritable invasion !

La chaîne australienne 7NEWS a rapporté une histoire assez incroyable ce 24 janvier 2020. À Ingham, une bourgade d’environ 4 000 habitants située dans la province du Queensland, des centaines de chauves-souris se sont regroupées, formant une sorte de nuée géante ! Or, ce phénomène durerait depuis près de deux mois, pratiquement depuis la fin des grands incendies.

Nick Dametto, membre du parlement du Queensland (state MP) a confirmé que les chauves-souris avaient fortement perturbé le transfert d’un patient par hélicoptère à l’hôpital d’Ingham. Alors que la météo n’était pas favorable, l’appareil a fini par se poser ailleurs, sur un aérodrome. Finalement, le patient a pu être transféré à l’hôpital et se trouve dans un état stable. La chaîne 9NEWS a quant à elle diffusé des images semblant tout droit sorties d’un film d’horreur (voir en fin d’article).

chauve-souris hélicoptere
Crédits : capture YouTube / Nine News Australia

Des risques bien réels

Avant cet incident, le state MP avait à plusieurs reprises demandé au gouvernement d’agir afin de disperser le groupe de chauves-souris. Or, le fait est que ces animaux ont élu domicile près de certaines écoles et autres zones habitées. Toutefois, ces appels sont restés vains. La chaîne 7NEWS a évoqué une récente adoption de « méthodes plus invasives » pour disperser le groupe, des méthodes dont nous ignorons toutefois les détails.

Le fait est qu’outre les risques liés à la sécurité, il est également question de risques sanitaires. Rappelons qu’en ce moment, l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV poursuit son cours. Or, les chauves-souris font partie des possibles contaminants de l’être humain. De plus, l’Australie compte une quinzaine de cas de ce nouveau coronavirus chinois.

Toutefois, les autorités du pays ont évoqué des risques liés à une autre maladie : le lyssavirus des chauves-souris australiennes. Isolé pour la première fois en 1996 chez un renard volant noir (Pteropus alecto), ce virus est parfois transmissible à l’Homme. Or, celui-ci est à l’origine d’une maladie causant une paralysie, des délires, des convulsions voire la mort (paralysie respiratoire).

Voici les images rapportées par la chaîne locale 9NEWS :

Source

Articles liés :

Des chauves-souris brésiliennes ont commencé à se nourrir de sang humain

Et si l’ADN des chauves-souris contenait le secret donnant accès à l’immortalité ?

Les éoliennes sont à l’origine de la disparition d’au moins 250 000 chauves-souris par an en France