in

VIDÉO : Une chose est sûre, pour vivre dans l’ISS, il ne faut pas être claustrophobe

ISS station spatiale internationale
Crédits : Capture YouTube / Oleg Artemyev

Nous savons que la Station spatiale internationale n’est ni un palais, ni un centre de vacances. Après tout, on n’y va pas pour faire bronzette. Mais il y a tout de même six personnes qui y vivent actuellement, donc ça doit au moins être vivable, non ? Pas sûr, du moins pour certain(e)s.

Cette vidéo est signée du cosmonaute russe Oleg Artemyev qui emprunte le chemin le plus long de l’ISS. Il nous montre en effet qu’il serait plus sage pour les claustrophobes de rester à la maison. Le cosmonaute débute son petit tour du propriétaire dans le coin le plus éloigné de la station spatiale, le module de stockage japonais. À cet instant, tout va bien. Beaucoup pourraient s’y habituer. C’est ensuite que ça se corse.

Oleg Artemyev nous emmène en effet dans la section principale de l’ISS – où vivent, s’entraînent et travaillent les astronautes. Nous passons ensuite devant la cafétéria, puis nous traversons un petit trou pour entrer dans la partie russe de la station. Vous y retrouverez un autre module de stockage et un module de service. Pour finir, on se retrouve quelques secondes plus tard dans la cale de chargement étroitement confinée. C’est ainsi que la visite se termine :

Si jamais vous l’aviez loupée, voici une vidéo à 360° produite par l’agence Russia Today en partenariat avec l’agence spatiale russe Roscosmos et la société Energia. On vous propose ici la sortie extravéhiculaire de deux cosmonautes à bord de la Station spatiale internationale, comme si vous y étiez.

Au cours de cette sortie mi-août 2017, les deux cosmonautes avaient pour mission de lancer à la main cinq nanosatellites en orbite basse. Il est ici préférable de regarder ces images en utilisant un casque de réalité virtuelle (pour une expérience optimale). Sinon, vous pouvez toujours utiliser votre smartphone. Il vous suffit alors de cliquer sur l’écran pour vous balader à 360 degrés.

Source

Articles liés : 

Aidez la NASA à analyser les millions d’images prises depuis la Station spatiale internationale

Privatiser la Station Spatiale Internationale, bonne ou mauvaise idée ?

La station spatiale japonaise publie des clichés inédits de la Lune