in

VIDÉO : un drone explore un des réacteurs de la centrale de Tchernobyl

Crédits : capture YouTUbe / Flyability

Dans le cadre du démantèlement de certains éléments de la centrale nucléaire de Tchernobyl, un drone a été missionné pour inspecter le cœur du réacteur 5. L’objectif était de vérifier la présence de déchets nucléaires.

Un drone dans la centrale de Tchernobyl

Bien que la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) se soit produite en 1986, ce lieu fait encore parfois la une des médias. Il y a quelques jours, des chercheurs de l’Université de Bristol (Royaume-Uni) ont déployé un robot Spot de Boston Dynamics dans la zone d’exclusion de Tchernobyl. Comme l’explique un communiqué publié le 12 novembre 2020, un drone nommé Elios 2 et conçu par la société suisse Flyability a également récemment été envoyé dans le réacteur 5 de la centrale.

Il faut savoir qu’en 1986, le réacteur 5 de la centrale était encore en construction. En raison de la catastrophe, mais aussi des précipitations, il est aujourd’hui impossible de savoir si les bassins de stockage de combustible avaient ou non reçu leurs chargements en barre d’uranium à l’époque. L’équipe d’exploration désirait donc le découvrir et également savoir si les principaux équipements du réacteur avaient été installés.

drone Elios 2
Crédits : Flyability

Une mission difficile, mais réussie !

Pour les pilotes de drone, il s’agissait d’une mission plutôt stressante. En effet, il fallait franchir un mur de 70 m de hauteur avant d’atteindre le réacteur. De plus, il n’y avait aucun moyen de récupérer le drone en cas de panne à l’intérieur de l’édifice. Lors de l’inspection, aucun incident ne s’est produit et les images ont montré que les bassins étaient vides. Ainsi, le réacteur 5 de la centrale de Tchernobyl ne contient aucun déchet.

La mission a été un grand succès et les responsables de Tchernobyl ont été très satisfaits de la vidéo et des images que nous avons pu collecter à l’intérieur du réacteur 5“, a déclaré Charles Rey, l’un des responsables de l’expédition.

Selon Flyability, le drone Elios 2 peut pénétrer dans ce genre d’installation sans risquer la vie d’êtres humains. L’inspection de centrales nucléaires est d’ailleurs aujourd’hui une spécialité pour cette machine. Il faut dire que protégé par un arceau empêchant les crashs, Elios 2 est très robuste. La première fois que nous entendions parler de ce drone, ce fut en 2016. Flyability avait envoyé la première version de son drone capturer des images en Full HD à l’intérieur d’une crevasse située dans les Alpes suisses à une altitude de 3500 mètres. En septembre 2020, le drone Elios 2 avait exploré des grottes au Groenland.

Voici la vidéo de l’exploration publiée par Flyability :