in ,

Vidéo rare : deux baudroies s’accouplent à 800 mètres de profondeur

Capture vidéo Science Magazine

La baudroie est une créature étrange et mystérieuse, vivant à des centaines de mètres sous le niveau de la mer. Avec l’Homme, les rencontres se font rares. Autant dire que deux baudroies surprises en plein coït est une aubaine pour les scientifiques.

Une nouvelle vidéo publiée par Science Magazine nous montre en effet deux baudroies surprises en pleine intimité. Certaines espèces de lotte présentent des cas extrêmes de dimorphisme sexuel – dans ce cas précis, le mâle est beaucoup plus petit que la femelle. Celui-ci vient alors se coller à la femelle au moment de l’accouplement, mordant sa peau et libérant une enzyme permettant aux deux poissons de fusionner. Le mâle devient ensuite complètement dépendant de la femelle, celle-ci fournissant des nutriments en échange de son sperme.

La paire de baudroies, deux spécimens de Caulophryne jordani, est ici filmée par les explorateurs des profondeurs Kirsten et Joachim Jakobsen, évoluant dans un submersible spécialement conçu. Les deux explorateurs plongeaient au large de l’île de São Jorge, à l’ouest du Portugal. Après cinq heures de recherches exténuantes, ils ont alors découvert nos deux compagnons à 800 mètres de profondeur. Abandonnant leur plan de faire surface, les cinéastes ont suivi le couple de créatures pendant 25 minutes, capturant leurs mouvements à travers la fenêtre du submersible de 1,4 mètre de large :

« J’ai étudié ces animaux pendant la plus grande partie de ma vie et je n’ai jamais rien vu de tel, explique Ted Pietsch, chercheur sur les poissons des grands fonds à l’Université de Washington à Seattle. C’était vraiment un choc pour moi« .

La plupart de ce que nous savons sur la baudroie des profondeurs provient d’animaux morts tirés dans des filets. D’où l’importance de la découverte. Avec les progrès récents dans la technologie d’exploration en eau profonde, des vidéos comme celle-ci seront bientôt, on l’espère, beaucoup plus courantes, nous donnant une meilleure idée de ce à quoi ressemblent ces créatures mystérieuses dans leur habitat naturel, sombre et profond.

Source