in

Vidéo : des orques utilisent trois techniques ingénieuses pour piéger une proie

Crédits : Juliette Hennequin, BBC One, Frozen Planet II

Des images récemment publiées par la BBC nous montrent un groupe d’orques utilisant une variété de techniques de chasse rares pour piéger et tuer un phoque dans les eaux de la mer de Weddell entourant l’Antarctique.

Cette vidéo, qui fait partie du nouveau documentaire Frozen Planet II de la BBC publié ce dimanche au Royaume-Uni, nous prouve une fois de plus à quel point les orques peuvent être ingénieuses. Et c’est un pauvre phoque, étalé sur une plate-forme de glace flottant sur l’eau glacée de l’Antarctique, qui va en faire les frais.

Une incroyable coordination

Tout commence avec deux éclaireuses qui posent les yeux sur leur prochain repas. Après une brève analyse de la situation, les deux orques comprennent qu’elles ne pourront en arriver à bout toutes seules. Confortablement installé sur sa plate-forme de glace, le phoque semble quant à lui imperturbable. Qui pourrait le blâmer ? Hélas pour lui, cela ne va pas durer.

Très vite, les deux éclaireuses appellent du renfort avec des vocalises. Deux autres épaulards arrivent alors en renfort pour les assister. Commence alors une première technique de chasse très impressionnante au cours de laquelle les quatre grands mammifères alignés les uns à côté des autres foncent ensemble vers la plate-forme de glace dans le but produire une vague souterraine. Le but : briser le refuge de ce phoque en plusieurs morceaux. Cette seule attaque aurait pu suffire, mais l’animal arrive malgré tout à se maintenir hors de l’eau.

Plusieurs images nous montrent alors la matriarche du groupe chercher un nouveau moyen d’en venir à bout. Suivant son exemple, le reste du groupe coordonne ensuite ses efforts pour pousser sa proie et son radeau de sécurité vers des eaux plus claires. Dès lors, les orques génèrent une nouvelle vague pour finalement réussir à arracher le phoque de son refuge. Selon le documentaire, une centaine d’épaulards seulement utilise cette technique de chasse coordonnée sophistiquée.

Craignant une morsure potentiellement mortelle, les orques décident enfin de produire des milliers de petites bulles pour le désorienter. La technique fonctionne. Elles n’ont plus qu’à se servir.

Les orques sont également connues pour leurs attaques chirurgicales. Plusieurs rapports récents ont en effet montré que ces animaux étaient capables d’arracher les organes internes des grands requins blancs, tels que leur foie, avec soin.  Les épaulards ne sont pas non plus rebutés par plus gros qu’eux. Des images rares diffusées plus tôt cette année les ont en effet montrés en train de s’attaquer à au moins deux baleines bleues.