in

Vidéo : les très rares images du Pika d’Ili, un animal étonnant

Crédits : capture Youtube / CGTN

Il y a peu, une chaîne de télévision chinoise a diffusé des images uniques montrant un animal rarement observé : le Pika d’Ili, également surnommé « lapin magique ». Celui-ci semble tout droit issu d’un croisement entre un hamster et un lapin.

Une vidéo a été récemment publiée par la chaîne chinoise CGTN, immortalisant la présence du Pika d’Ili ou Ili pika (Ochotona iliensis). Cet animal vit entre 2800 et 4000 mètres d’altitude dans les montagnes de Tianshan, situées au nord-ouest de la Chine, plus précisément dans la province du Xinjiang.

Il faut savoir que cet animal a été très rarement observé, et qu’il n’existait pas encore d’images vidéo le montrant. Le Pika d’Ili a été découvert il y a à peine plus de trois décennies, et peu d’êtres humains peuvent affirmer en avoir vu. Outre l’altitude à laquelle celui-ci vit, il est également très discret, si bien que seulement une trentaine de spécimens ont été aperçus depuis sa découverte.

La première personne a avoir observé l’animal (en 1983) est Weidong Li, de l’Institut d’écologie et de géographie du Xinjiang. Cette rencontre s’est faite complètement par hasard alors que le Pika d’Ili dépassait sa tête touffue des rochers. Bien que le chercheur n’ait pas eu la chance d’observer beaucoup d’autres de ces animaux par la suite, il est tout de même parvenu a en capturer un afin de le caractériser.

Les images diffusées à la télévision chinoise sont celles de ce scientifique qui il y a peu, est retourné dans les montagnes de Tianshan avec une équipe. Plusieurs pièges photographiques ont été placés dans des lieux où des Pika d’Ili avaient déjà été observés. Ces images visibles en fin d’article permettent d’en savoir un peu plus sur leur comportement.

Il faut savoir qu’il est ici question d’un animal dont la population était estimée à environ 2000 individus dans les années 1990. Avec le réchauffement climatique et l’arrivée de nouveaux éleveurs de bétail, ces animaux ont tendance à migrer plus haut dans les montagnes. Le Pika d’Ili est une espèce en danger et figure sur la liste rouge de l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) depuis 2008.

Sources : Futura SciencesMetro Belgique