in

Vidéo : Les images incroyables d’une fusée qui décolle, vue depuis l’ISS

Crédits : Capture YouTube / European Space Agency, ESA

L’astronaute Alexander Gerst capturait le 16 novembre dernier les images incroyables d’une fusée Soyouz en train de quitter la Terre, pour finalement rejoindre la Station spatiale internationale. Un point de vue aussi inhabituel qu’extraordinaire.

On est habitué à voir les fusées décoller depuis le sol terrestre. Et si les images sont toujours impressionnantes – il faut quand même une sacrée poussée pour s’extraire de l’attraction terrestre -, observer une fusée quittant la Terre depuis l’espace paraît encore plus incroyable. Nous devons ces images à l’astronaute Alexander Gerst (ESA), actuellement à bord de l’ISS. On y voit alors une fusée russe Soyouz prenant son envol le 16 novembre dernier depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, avec pour objectif de ravitailler l’ISS.

Un point de vue extraordinaire

Pour situer un peu les choses, on rappelle que l’ISS évolue à environ 400 km au-dessus de la surface de la Terre, tout en se déplaçant à une vitesse d’environ 28 000 km/h. On aperçoit ici la fusée une fois la station passée (la capsule réussit finalement à rejoindre l’ISS deux jours plus tard). Alexander Gerst, qui filme la scène, se trouve alors à l’intérieur du module Cupola, une sorte de coupole d’observation panoramique permettant d’apprécier l’environnement extérieur.

Notez qu’il s’agit ici d’un timelapse. Les images sont accélérées 16 fois (15 minutes environ compressées en une seule minute). Vous apercevrez la séparation du propulseur à environ 19 secondes. Puis vers 37 secondes ce dernier retombera (plus de carburant) pour finalement commencer à brûler lors de sa rentrée dans l’atmosphère.

Bientôt la retraite pour l’ISS

Rappelons que la Station spatiale internationale (ISS) est aujourd’hui la seule station opérationnelle en orbite. Mais plus pour longtemps : la retraite approche. La Chine dévoilait d’ailleurs il y a quelques jours sa future Station spatiale lors du Salon d’aéronautique et d’aérospatial de Zhuhai. Celle-ci devrait normalement succéder à la Station spatiale internationale en 2022.

Long de 17 mètres et lourd de 54 tonnes, le module principal (lieu de vie) pourra notamment accueillir jusqu’à trois astronautes. La station sera également accessible aux autres agences qui souhaiteraient mener des expériences scientifiques à son bord.

Et la Lune ?

La NASA proposait il y a quelques jours une vidéo en ultra haute définition de notre satellite naturel. Des images incroyables qui s’appuient notamment sur des clichés pris par la sonde américaine Lunar Reconnaissance Orbiter, lancée par la NASA en 2009.

Source

Articles liés : 

Survolez Pluton comme si vous y étiez, à plus de 5 milliards de km de la Terre

La NASA et l’ESA à l’origine de la première vidéo 8K depuis l’espace

Vidéo : La sonde Parker Solar Probe s’est envolée pour le Soleil