in

Vidéo : L’effondrement d’un glacier islandais a failli emporter des touristes !

Crédits : capture YouTube / Euronews

Une partie du glacier islandais Breiðamerkurjökull s’est récemment effondrée en présence de touristes. Ces derniers auraient même pu être emportés par le petit tsunami provoqué par la chute du bloc de glace.

Un glacier voué à disparaître

La vidéo publiée par Euronews ce 2 avril 2019 est assez impressionnante. Il est possible d’y voir un pan du glacier islandais Breiðamerkurjökull s’effondrer dans un lagon, créant une série de vagues en direction du rivage. Or, une poignée de touristes se trouvait au bord, et ceux-ci ont certainement eu la plus grande peur de leur vie ! Heureusement, les visiteurs ont pu déguerpir à temps.

Le Breiðamerkurjökull est un glacier d’Islande situé dans la partie sud-est du pays. Considéré comme une des principales attractions touristiques d’Islande, il n’est autre qu’une « langue glaciaire » du Vatnajökull. Il s’agit de la plus grande calotte glaciaire d’Islande et d’une des plus impressionnantes d’Europe. Le front glaciaire très étendu du Breiðamerkurjökull fond depuis déjà plusieurs décennies, et a donné naissance à deux lacs dans lesquels barbotent quelques icebergs : la Breiðárlón et la Jökulsárlón. En revanche, ce glacier d’une hauteur de plus de 750 mètres pour une superficie frôlant les 1000 km² est en train de disparaître progressivement. Selon certains spécialistes ayant mené une étude en 2010, le glacier devrait disparaître dans 200 ans.

Crédits : Rapid evolution of a proglacialcoastal lake (étude)

Le réchauffement climatique à l’œuvre

Si le recul des glaciers est potentiellement à l’origine de tsunamis (parfois géants), il ne faut pas oublier la cause de leur disparition : le réchauffement climatique. En 2018, des chercheurs ont même réfléchi à un plan complètement fou visant à limiter la fonte des glaciers de l’Antarctique et du Groenland. Il s’agit d’élaborer des structures de soutien directement sous les glaciers afin de les empêcher de s’effondrer.

En janvier 2019, nous évoquions le travail de chercheurs argentins dans le cadre d’une étude très localisée, en Patagonie. Ces derniers effectuent depuis plus d’un an de nombreux relevés afin d’évaluer les effets du réchauffement climatique sur les eaux. Du fait de la fonte du glacier de Seno Ballena, une importante quantité de CO2 se retrouve dans l’eau, causant des variations chimiques et biologiques. Il s’agit d’une situation qui pourrait être observée partout où les glaciers fondent. Ainsi, la stabilité de la chaîne alimentaire pourrait être impactée, menaçant gravement la biodiversité marine.

Voici la vidéo du “tsunami” créé par la chute d’une partie du glacier Breiðamerkurjökull :

Source

Articles liés :

Une source de chaleur volcanique découverte sous l’un des glaciers les plus instables de l’Antarctique !

Antarctique : le « glacier le plus dangereux au monde » est-il sur le point de céder ?

Fonte des glaciers : le cas des Alpes et des Andes devient très inquiétant