in

Vidéo : Elon Musk présente la nouvelle barge de récupération de SpaceX

Crédits : SpaceX

SpaceX dispose désormais de trois barges autonomes permettant la récupération de ses boosters de fusée. Baptisée “A Shortfall of Gravitas”, la nouvelle structure a récemment été présentée par Elon Musk sur Twitter.

Une troisième barge pour SpaceX

Les barges de récupération autonomes sont de grandes plateformes d’atterrissage équipées de moteurs de maintien en position permettant de réceptionner le premier étage des fusées SpaceX en mer. Ces structures constituent un élément important du programme de réduction des coûts de lancements de la société en permettant une récupération rapide de ses lanceurs tout en supprimant le besoin d’inverser le cap des boosters pour les ramener vers le site de lancement. De cette manière, SpaceX économise du carburant et peut se permettre de soulever davantage de charges utiles (environ 5,5 tonnes pour un atterrissage en mer contre seulement 3,5 tonnes pour un atterrissage sur le site de lancement).

Jusqu’à présent, SpaceX disposait de deux barges opérationnelles : Just Read the Instructions (JRTI) et Of Course I Still Love You (OCISLY). Une troisième barge, nommée A Shortfall of Gravitas, doit entrer en service prochainement en Floride.

Ce vendredi 9 juillet, Elon Musk a publié sur Twitter les premières images de la structure capturées par un drone. La barge effectuait alors son premier essai en mer juste à l’extérieur de Port Fourchon, une ville portuaire située dans le sud de la Louisiane.

Soutenir les lancements au large de l’Atlantique

La barge A Shortfall of Gravitas sera postée en Floride pour soutenir les lancements des fusées Falcon Heavy et Falcon 9 qui envoient régulièrement des satellites Starlink en orbite, ainsi que des astronautes et du fret vers la Station spatiale internationale, entre autres demandes.

Cette nouvelle barge remplacera Of Course I Still Love You. Celle qui soutenait les lancements au large de la cote Atlantique depuis 2015 a en effet été transférée la semaine dernière vers la côte ouest. Et pour cause : dans les années à venir, de plus en plus de satellites Starlink seront en effet amenés à évoluer sur des trajectoires polaires, ces dernières permettant de fournir une connectivité Internet à large bande aux régions de haute altitude. Or, ces lancements devront se faire depuis la base Vandenberg, en Californie.

Comme les deux autres barges, l’ASOG a été nommée en l’honneur des travaux de l’auteur de science-fiction Iain M. Banks, très apprécié par Musk. L’homonyme fait ici référence au vaisseau spatial fictif “Experiencing A Significative Gravitas Shortfall“. Just Read the Instructions et Of Course I Still Love You rendent également hommage aux œuvres de l’auteur en s’inspirant de son univers.