in

Vidéo : comparons la taille des tornades, de la plus petite à la plus monstrueuse

Capture vidéo

Les tornades sont classées suivant leur puissance et les dommages occasionnés par l’échelle de Fujita améliorée ; cette dernière ayant remplacé l’échelle de Fujita originelle en 2007. Une vidéo montre très bien ces différences.

Tout d’abord, une tornade de faible importance (EF0) mesure environ 10 mètres de diamètre et file à une vitesse comprise entre 105 et 137 km/h. Les dégâts sont plutôt mineurs tels que des toits et des routes endommagées ainsi que des branches d’arbres arrachées. Vient ensuite la tornade de catégorie EF1, caractérisée par des vents de 138 à 177 km/h et un diamètre d’environ 34 mètres. Les dégradations sont synonymes de recouvrement de toits complètement retirés, de fenêtres cassées et d’envol de portes extérieures.

La catégorie suivante (EF2) souffle les toits des maisons, déplace certaines maisons légères de leurs fondations, déracine ou casse certains gros arbres, renverse les voitures et transforme tout objet léger en projectile. Entre les catégories EF1 et EF2, se trouve par exemple la « dust devil » (tornade de poussière) qui s’est produite en 2003 dans la ville de Lebanon (état du Maine, États-Unis) dont le diamètre était de 90 mètres.

Plus large que les tornades de catégorie EF2, citons les tornades de vapeurs (200 mètres de diamètre) régulièrement générées par les sources d’eau chaudes de Parc National de Yellowstone.

Nous franchissons un sérieux palier avec la catégorie EF3, caractérisée par des tornades dont la vitesse est comprise entre 218 et 266 km/h, pour un diamètre d’environ 240 mètres. Des étages complets de maisons peuvent être détruits, de sérieux dégâts sont infligés aux bâtiments, des trains sont renversés et des véhicules soulevés et déplacés.

Avant d’arriver aux tornades de catégorie EF4, évoquons le plus grand tourbillon de feu de l’histoire récente, d’un diamètre de 500 mètres ! Celui-ci a été généré en 1923 lors du séisme de Kantō (Japon) ayant tué 38 000 personnes en un quart d’heure.

Les tornades de niveau EF4 sont dévastatrices. Leur diamètre peut atteindre 600 mètres et leur vitesse est comprise entre 267 et 322 km/h. A ce niveau, n’importe quelle maison peut être détruite, les voitures sont soufflées à distance et de nombreux objets de taille parfois imposante peuvent se transformer en projectiles.

Crédits : Wikipedia

La catégorie EF5, la plus haute de l’échelle de Fujita améliorée, contient les tornades dont le diamètre atteint au moins le kilomètre, pour une vitesse supérieure à 322 km/h. Côté dégâts : maisons entièrement rasées, voitures projetées à plus de 100 mètres de distance et dommages structuraux au niveau des gratte-ciels.

Plusieurs tornades de niveau EF5 ont été de véritables monstres ! Citons la tornade de l’Oklahoma (1999/diamètre 1,4 kilomètre/vent maximal 484km/h), la tornade de Joplin, Missouri (2011 /diamètre 1,6 kilomètre) ou encore la tornade des trois États (1925 /diamètre 2 kilomètres). Plus fort encore : la tornade d’El Reno qui s’est produite en 2013 avait un diamètre de 4,2 kilomètres !

La vidéo visible ci-dessous, faisant la comparaison entre toutes ces tornades, montre également des tornades qui se sont produites sur Jupiter ainsi que sur le Soleil ! On vous laisse admirer :